A vos MOOC… Prêts… Étudiez !

Serais-tu à la recherche d’un moyen pour apprendre des choses intéressantes et utiles sans dépenser ne serait-ce qu’un centime ?  J’ai trouvé pour toi la solution à ton problème ! Laisse te présenter le MOOC !

Alors, question pratique : qu’est-ce qu’un MOOC ?
Le Massive Open Online Course en anglais ou “formation en ligne ouverte à tous” pour les plus francophones d’entre nous (mais on se contentera de MOOC) est une formation à distance et gratuit capable d’accueillir de nombreux étudiants en même temps. Pour expliquer le concept encore plus simplement, un MOOC est un cours d’université comme nous en avons tous les jours, à la différence que ton enseignant n’est pas en face de toi mais à l’autre bout de la France ou à l’autre bout du monde et que tu peux quand même avoir accès à son cours, comme des centaines d’autres étudiants dispersés un peu partout en France et ailleurs. Et tout cela est complètement gratuit.

Maintenant, deuxième question pertinente : comment peut-on avoir accès à un MOOC ?
Tout d’abord, tu peux t’inscrire à tous les MOOC que tu veux, aucune restriction de nombre. Ensuite, il te suffit de chercher “MOOC” grâce à notre meilleur ami Google et hop, une quantité inimaginable de MOOC s’offre à toi. Alors, bien évidemment, les MOOC ne sont pas éparpillés partout sur internet, il existe des plateformes où sont hébergés les MOOC. Il te suffit juste de t’y inscrire avec un mail et un mot de passe. Et je vais bien évidemment te donner mes conseils parce que si je te parle de MOOC, c’est que je l’ai déjà expérimenté moi-même.

– Il existe la plateforme officielle du MOOC français : Fun MOOC (France Université Numérique). Cette plateforme a été lancée en 2013 et tu y trouveras profusion de cours pour t’enrichir. Les cours y sont bien évidemment en français et la plateforme est bien faite, de sorte que tu n’auras aucun problème à la prendre en main.

– Comme le MOOC est quand même d’origine américaine, je te conseille d’aller faire un tour du côté de la plateforme edX. C’est d’ailleurs  edX qui a mis en place Fun MOOC. Bref, les cours y sont en anglais mais pas seulement, tu y trouveras parfois des cours proposés en deux langues (comme du chinois par exemple).

Voilà donc les deux plateformes que je privilégie. Tu peux d’ailleurs y avoir accès en cliquant sur leur nom. À toi de choisir voire d’en trouver d’autres puisque internet regorge de surprises.

Comme toutes choses, le MOOC a des qualités et des défauts dont je vais essayer de faire une liste objective.
Les qualités :
1) C’est gratuit et accessible à tout âge, tout niveau de formation, etc. et ça c’est cool !
2) Quand tu as trouvé le cours que tu cherchais, tu vas pouvoir trouver sur la page d’informations de ce cours des indications comme : le temps à y consacrer par semaine, à qui s’adresse le cours, de quoi il parle, tu peux même parfois trouver le plan du cours, ce qui te permet de t’inscrire en connaissance de cause.
3) La seule chose dont tu as besoin c’est un ordinateur et une connexion internet et encore pas tout le temps puisque les cours sont téléchargeable en format PDF.
4) En plus des PDF, tu auras parfois accès à des diaporamas, voire des audios si tu décides d’apprendre une langue.
5) Les MOOC sont reconnus par l’état, ce qui veut dire qu’ils sont reconnus valables comme source d’apprentissage et de connaissances.
Maintenant, les défauts :
1) Si je viens de dire que les MOOC étaient reconnus par l’Etat Français, en revanche, ils ne permettent pas encore d’obtenir des crédits européens, qui permettraient donc de pouvoir compter un MOOC comme étant partie prenante de nos études.
2) Et pour rebondir sur le premier défaut, il existe des certifications. Si tu regardes bien sur la plateforme edX par exemple, pour les cours auxquels tu t’es inscris, il t’est peut-être proposé “Pursue a verified certificate”. Il est donc possible d’obtenir un certificat prouvant le travail fourni mais pour cela, il faut sortir la carte bleue. Le prix tourne autour de 40 €, ce qui n’est pas excessivement cher en soi mais peut rapidement être rédhibitoire.

Peu de défauts pour toutes les qualités énumérées ?  Je te l’accorde. Peut-être suis-je trop enthousiaste à ce sujet… Quoi qu’il en soit, grâce à ce concept, j’ai pu trouver un cours d’italien très bien fait et je peux donc assouvir mon désir de parler la langue de Dante et de de Vinci.

Je me permets donc de te dire de profiter de toutes les ressources que l’univers te propose malgré les petits défauts qui traînent à droite et à gauche.

Célia Vincendeau


Le journal des bonnes nouvelles #3

Bienvenue dans le journal des bonnes nouvelles #3 ! Nous avons soigneusement sélectionné pour vous les bonnes nouvelles qui vous mettrons le sourire aux lèvres. Et en bonus en fin d’article, quelques anecdotes (inutiles) qui vous permettrons de briller en soirée…

Goodeed : donner sans payer
Vous voulez faire un don à une ONG mais vous ne mangez que des pâtes toute la semaine ? Il vous est aujourd’hui possible de donner sans payer ! Une start-up française à créé une application : Goodeed. Visionner une vidéo publicitaire d’au moins 20 secondes et 80% des revenus générés sont reversés à des ONG, les 20% restant étant consacrés à la start-up. Et aucune crainte que l’argent soit mal utilisé, les ONG envoient régulièrement des photos ou compte-rendus à la start-up qui les publie sur Facebook.
Aujourd’hui, les visionnages de publicités ont permis de financer la plantation de 100 000 arbres en Ethiopie ou encore 18 000 repas pour des enfants au Kenya. Et pour finir, la petite entreprise prévoit de se développer à l’international. De quoi financer encore plus d’ONG. Vous ne perdrez plus jamais votre temps à regarder une publicité !

Toulouse, terre d’exil
Depuis le vendredi 15 mars une exposition exceptionnelle est ouverte : au musée des Abattoirs l’art nous apprend l’histoire, et particulièrement l’histoire de centaines de milliers d’exilés espagnols en 1939. Venez apprendre l’histoire de nos voisins ibériques au travers des yeux des artistes, mais surtout ceux de Picasso, symbole de la lutte pour la République. Le musée mais aussi de nombreuses visites guidées du quartier Saint-Cyprien accueillerons vos yeux curieux jusqu’en fin août, alors n’hésitez pas à vous renseigner sur le site du musée !

Printemps du Cinéma des places de ciné à 4€ (du 17 au 19 mars)
Envie de sortir sans te ruiner, le bon plan de ce début de semaine c’est le printemps du cinéma. Et cette année encore l’événement tant attendu par les cinéphiles revient à Toulouse et souflle ses 20 bougies. Ainsi du 17 au 19 mars, les places de cinéma sont à 4€ dans les cinémas toulousains participant à l’opération. C’est donc le bon moment de voir ou de revoir les derniers films sortis en salle dernièrement.
Comme chaque année dans la ville rose, ce sont les cinémas suivants : CGR et UGC qui participeront à cette vingtième édition. Vous pourrez ainsi découvrir leurs programmations grand public ; si a contrario si vous préférez le cinéma d’art et d’essai le rendez vous sera pris à l’ABC.

Les Enfoiros de l’INSA : une association étudiante
Vous cherchez comment occuper vos soirées du 1er au 6 avril ? Voici une solution pour vous : pour la 19ème année consécutive les Enfoiros de l’INSA vous proposent une semaine de concerts autour des fêtes estivales, entre danse, chant, humour et musique, vous aurez l’occasion pendant plus de 2h30 de découvrir le résultat de six mois de répétitions intensives. Si vous souhaitez soutenir l’action des Restos du Coeur tout en passant une bonne soirée, pour cela rien de plus simple venez dès à présent acheter vos places tous les midis devant le Restaurant Universitaire de l’INSA ou sur le site de l’association www.enfoiros.org.
Ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de participer à ces concerts, ne vous en faites pas, des séances de rattrapage auront lieu à la Maison de la Musique, Cap’Découverte à Albi le 25 mai et au théâtre des Mazades, Toulouse le 31 mai et 1er juin.
Les bénéfices de ces concerts seront intégralement reversés aux Restos du Cœur de Haute-Garonne. Chaque billet plein tarif permettra aux Restos du Cœur de distribuer 10 repas à ceux qui en ont le plus besoin.
Ils comptent sur vous !

 

INFORMATIONS INUTILES
1. Peut-être êtes-vous des habitués des stades et avez-vous déjà eu l’occasion de participer à une ola. Mais savez-vous quelle est la vitesse d’une ola ? En moyenne, une ola a une vitesse de 12 m par seconde, ce qui fait 22 sièges par seconde. Incroyable !

2. L’orgue, instrument incontournable des églises catholiques d’aujourd’hui, n’y a pas toujours eu sa place : il a été créé au IIIème siècle avant J-C et il est devenu très populaire dans les théâtres romains ; d’abord profane, ce n’est qu’aux XIème et XIIème que l’orgue commence à envahir les édifices catholiques jusqu’à en devenir indissociable.

Célia Vincendeau, Marjolyne Cordier, Elisa Broca, Marine Pommier


La Saint Patrick

Une fête Irlandaise devenue internationale, une fête religieuse devenue populaire.

Un peu d’histoire …

Saint Patrick n’est pas né en Irlande, il est né en Grande Bretagne. Cependant il fut l’Evangélisateur de l’Irlande et le 17 Mars est le jour de sa mort. La Saint Patrick est avant tout une journée commémorative en son honneur. Cette fête d’abord religieuse est basée sur une légende.

Cette légende dit que Saint Patrick aurait été enlevé par des pirates irlandais à l’âge de 16 ans et qu’il aurait été vendu comme esclave. Il aurait alors vu Dieu en songe qui l’aurait guidé pour s’échapper. Il décide alors d’étudier la théologie auprès de Saint Germain d’Auxerre. Saint Patrick reçoit alors l’ordre d’évangéliser l’Irlande. Pour ce faire, il retourne en Irlande en 432 et tente d’expliquer la notion de trinité au roi Irlandais, le roi Aengus, par le biais d’un trèfle. C’est pour cela que le trèfle est un symbole important pour la Saint Patrick.

Les symboles sont multiples, entre le trèfle, le serpent, le « leprechaun » et la couleur verte. Cela s’explique par la suite du mythe qui dit que Saint Patrick aurait chassé tous les serpents d’Irlande, sachant qu’ici les serpents sont une métaphore représentant les païens. Vous l’aurez compris, c’est pour cela qu’on représente Saint Patrick avec un serpent. En ce qui concerne le leprechaun, c’est une légende populaire disant que le leprechaun, le lutin vert de la Saint Patrick, dévoilerait son trésor au pied d’un arc en ciel à condition de pouvoir l’attraper. Son nom lui vient d’un mot irlandais « lechorpan » signifiant petit homme. Quant à la couleur verte elle est le symbole le plus fort car elle représente la venue du printemps.

Une Saint Patrick qui a bien évoluée …

Vous l’aurez deviné, la Saint Patrick est à l’origine une fête religieuse. Il est inscrit dans la tradition que ce jour là, il est coutume de se rendre à la messe. Elle est reconnue comme fête religieuse au XVIIème siècle par le pape Urbain VIII. C’est bien plus tard que la Saint Patrick devient une fête populaire et patriotique. En effet c’est seulement au XXème siècle que le 17 Mars sera déclaré férié par le parlement Britannique.

Comment expliquer que la Saint Patrick, une fête Irlandaise, soit aussi répandue à l’international ? Comme vous le savez probablement au XIXème siècle une terrible famine touche l’Irlande et provoque une forte vague d’émigration notamment vers l’Amérique du Nord. Les Irlandais décident alors de quitter leur pays mais ils emportent avec eux leurs coutumes et traditions dont la Saint Patrick.

Notre ville rose se met au vert …

Sur Toulouse vous aurez l’occasion de célébrer la Saint Patrick dès le jeudi 14 Mars et ce jusqu’au dimanche 17 Mars. Au programme, déguisement, décoration et animation dans de nombreux Bars. En voici quelques uns :

1. Terrasses couvertes au V and B de Purpan
Jeudi 14 mars, de 18 h à 22 h 30, c’est le V and B de Purpan qui ouvre les hostilités avec une formule repas carbonnade (sur réservation) suivie d’une soirée musicale sous deux terrasses couvertes.
adresse : 47 route de Bayonne. Tél. : 05 61 51 07 95.

2. Le Délirium Café Toulouse se met au vert
Au Délirium Café, les festivités commencent dès jeudi 14 mars à 19h et se poursuivent jusqu’au dimanche. Au programme : décoration, surprises et bonnes bières.
adresse : 54, allées Jean-Jaurès

3. La St-Patrick à La Bièrothèque
Un programme sur 3 jours vous attend à la Biérothèque :
Jeudi 14 mars à 19h : quizz spécial aux couleurs de cet évènement.
Vendredi 15 mars à 20h30 : le groupe toulousain, Arengers, sera en Live pour vous faire redécouvrir les tubes des groupes irlandais ; versions instrumentales.
Samedi 16 mars dès 17h : pour l’occasion, les brasseries Galway Bay Brewery et Larkin’s Brewing Company prendront d’assaut les tireuses.
adresse : 90, chemin de Gabardie

4. Trois jours de fête au bar Rooster & Beer
Le bar Rooster & Beer organisera cette année une St Patrick sur trois jours : du jeudi 14 mars au samedi 16 Mars. Au programme : musique Irlandaise et décoration spéciale pour l’occasion. Des chapeaux et des colliers seront distribués aux premiers arrivés chaque jour.
adresse :100 rue Riquet, en haut des allées Jean-Jaurès.

5. Guitare irlandaise au Dubliners
Le Dubliners propose lui aussi un week-end Saint-Patrick. Une première soirée a lieu le vendredi 15 mars avec un concert qui débutera à 21h.  Puis la fête se poursuivra le dimanche 17 mars à partir de 11h pour se terminer le lundi 18 à 1h30 du matin.
adresse : 46, avenue Marcel Langer. Gratuit.

6. La Saint-Patrick du Fût
Le Fût et à mesure vous transporte en Irlande le temps d’un weekend, du 16 mars à 17h au 18 mars à 1h du matin.
adresse : 20, rue Gabriel Péri.

7. Irish poutine et tee-shirt moche au Hopscotch
Le Hopscotch, parce qu’il est fair-play, met à l’honneur son cousin celtique irlandais et propose tout un week-end festif les 16 et 17 mars. Au programme, un « weekly Malt » à 4 euros le dram, une bière « Irish Red Ale maison » au prix de 6 euros la pinte, un cocktail 100 % Irish et une Haggis Poutine qui deviendra pour l’occasion Irish Poutine. En bonus, le pub organise un grand concours du tee-shirt de St-Patrick le plus moche.
adresse : 3, rue Baour Lormian

8. Six Nations au The Danu
The Danu propose lui aussi un week-end St-Patrick avec un samedi après-midi Tournoi des Six Nations, de 12 h à 23 h, à base de bonnes bières et goodies. Dimanche sera consacré à la musique.
adresse : 9, rue du pont Guilhemery

9. The Thirsty Monk : musique trad’ et happy hour
Le pub The Thirsty Monk organise son “St-Patrick’s Weekend” du 15 mars au 18 mars. Au programme : concert, musique traditionnelle irlandaise et happy hour.
adresse : 33 allée Jean-Jaurès

10. Pub O’Clock
Il y aura de grands chapeaux bizarres au Pub O’Clock pour célébrer la St-Patrick. Et une authentique Guinness irlandaise.
adresse : 21, boulevard de Strasbourg

Fanny Bedel


Au marché Etudiant : Editorial

Étudiant.e.s comme vous, nous avons voulu dénicher des bons plans et astuces pour s’alimenter à moindre coût, tout en agissant contre le gaspillage alimentaire ! Épargner son porte-monnaie et agir pour l’environnement est désormais possible !


Par Jana Elr


Mais qui sommes nous ?

par Victoria.S

La réponse : Trois étudiantes en deuxième année de DUT Information-Communication à Toulouse. Nous avons pour projet de réaliser un reportage rassemblant trois solutions, celles-ci utiles pour s’alimenter avec un petit budget. Pour mener à bien ce reportage, Victoria Serrano testera pour vous l’application Too Good To Go, Jana El Rifai Le Panier de  Fruits & Légumes du Marché Campus et Lisa Arrabeu s’intéressera à l’épicerie solidaire Entr’act.

Bien s’alimenter sans se ruiner est difficile lorsque que l’on est étudiant. Too Good To Go, Marché Campus et Entr’act vous permettent de savourer toutes sortes de produits alimentaires aux prix les plus bas. C’est pourquoi, nous les avons testé pour vous !

Wishlist Noël 2018

J’espère que tu vas bien cher lecteur. Moi oui. À l’approche des fêtes de Noël nous avons décidé de t’offrir une petite aide dans la recherche intensive de cadeaux pour rendre heureuses les personnes autour de toi. Pour cela nous te proposons ici une petite wishlist de 24 cadeaux potentiels (puisque Noël est un 24 décembre, eh oui !!)

1 – une bougie
2 – un carnet
3 – un coussin
4 – un calendrier
5 – un petit livre de recettes pour les fêtes
6 – un mug
7 – un attrape rêve
8 – une peluche
9 – un livre
10 – une petite pochette
11 – du thé en vrac
12 – un joli pull
13 – un rouge à lèvres
14 – un objet de décoration
15 – un kit à chocolat chaud
16 – un bonnet pour les hivers froid
17 – un coffret à thé
18 – une boîte à gâteau
19 – un chargeur externe (ça peut sauver une vie)
20 – un album photo
21 – un “cerf” tête
22 – un plaid
23 – une bucket list de 100 films
24 – un week-end à Disneyland !!!

JOYEUSES FÊTES DE NOËL À TOUS !

 

Elisa Broca


REGARDEZ, CHOISISSEZ, RECOMMENCEZ AVEC NETFLIX !

Le nouvel exploit de Netflix qui risque de changer l’univers des séries TV.

©️ Wikimedia Commons

Binge Watchers ou amateurs de séries, vous en avez marre que les personnages que vous préférez meurent dans vos séries ? Que rien ne se passe comme vous le désirez ? Et bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Il y a quelques semaines, Netflix a frappé fort en annonçant, que la saison 5 de Black Mirror contiendra au moins un épisode interactif !

Black Mirror sera la première série pour adultes à proposer un (ou des) épisode(s) interactif(s). On ne pouvait pas mieux choisir sachant que celle-ci a pour thématique d’aborder les nouvelles technologies et ses dangers au travers d’épisodes indépendants. La date de sortie de la nouvelle saison n’est pas encore révélée mais elle est prévue pour la fin de l’année 2018. De plus, d’autres séries totalement interactives seraient en développement d’après Bloomberg ! On a hâte de voir le résultat…

Un épisode interactif c’est quoi ?

Vous connaissez sûrement les jeux vidéos ou les livres où il est possible de choisir l’avancement de l’intrigue ? Le principe est le même. En fait, durant l’épisode, “vous [êtes] en mesure de faire des choix pour les personnages en faisant évoluer l’histoire au fur et à mesure” comme nous l’explique Netflix sur son site officiel… Un rêve qui devient réalité quoi !

Ce n’est pas la première fois que Netflix propose un contenu interactif. En effet, des séries et films comme “L’épopée du Chat Potté”,” Stretch Armstrong” ou encore “Buddy Thunderstruck” offrent aux petits et tout-petits, la possibilité de choisir la suite pour leurs héros préférés.

Ça changerait quoi ?

Augmentation de l’audimat. Aujourd’hui on sait que ce qui garantie la pérennité d’une série (ou ne serait-ce que sa survie), c’est l’audience !

Ainsi, imaginez-vous suivre votre épisode, choisir son avancement et finir votre scénario. Vous aurez sûrement l’envie de regarder l’une des autres versions. Et c’est là toute l’ingéniosité ! Le fait d’avoir le choix va alimenter la curiosité des personnes et donc augmenter l’audience des séries grâce aux visionnements répétés.

Une révolution pour ce qui est du storytelling. Le storytelling ou “l’art de raconter des histoires” a beaucoup évolué, le storytelling interactif n’est pas nouveau. Mais on connaît l’influence de Netflix dans le monde des séries. Par conséquent, utiliser cette méthode lui permet encore de se distinguer. Connaissant la concurrence qu’il existe entre ce type de plateforme et les chaînes traditionnelles, cela pourrait marquer un tournant et totalement changer notre manière de regarder les séries si ces chaînes traditionnelles et leurs réalisateurs sont attirés par le concept.

En attendant, vous pouvez encore regarder les quatre premières saisons de Black Mirror pour bien vous acclimater à son univers avant la saison 5 qui s’annonce phénoménale.

Solene Mizele


Rejoignez-nous au Café InfoNum !

Cette année encore, les étudiants d’Infonum accueillent des professionnels de l’information numérique à l’IUT pour les nouvelles éditions des cafés infonum.

Le premier café se tiendra le 19 octobre 2018 à 16h15 en salle Licence avec la participation de Patrick Laugé, responsable de la veille stratégique chez Pierre Fabre.

L’invité du jour nous présentera son parcours et répondra aux questions des étudiants autour d’un café gourmand. Ce sera l’occasion pour les étudiants d’échanger avec un professionnel de la veille stratégique dans une des plus grandes entreprises pharmaceutiques françaises.

Deux autres cafés infonum seront organisés prochainement avec de nouveaux invités, alors restez connectés !

Coline N et Alice L

Space facts : se sortir de situations gênantes.

La rentrée est encore aussi fraîche que les journées d’automne qui se profilent à l’horizon.

Certes nous ne somme pas encore à ce stade de “il fait froid et je rentre il fait nuit”, mais préparons nous à ces jours à venir en faisant chauffer nos cerveaux. Quoi de mieux que d’apprendre des fun facts sur notre système solaire et les planètes qui le compose ?

Toujours utile à sortir pour se donner l’air plus intelligent ou juste éviter un malaise social.

(ne vous arrivera plus: testé et approuvé par la communauté)

 

Commençons par celui qui nous manquera le plus cet hiver, le soleilCette étoile qui à déjà atteint la moitié de sa vie ? Elle qui nous paraît être la grand-mère feuillage du système solaire est en fait une jeune pousse de seulement 4 milliards d’années environ. Sa vie est pourtant déjà toute tracée, d’ici quelques milliards d’années il deviendra une “géante rouge” beaucoup plus brillante mais plus froide. La fin de sa vie n’est pas un secret non plus, le noyau de cette étoile, indispensable à nos formes de vie, finira par s’effondrer pour devenir une naine blanche puis noire.

Jupiter,la géante du système solaire nous intrigue tous. Son incroyable tâche orangée n’est pas un coup de pinceau au hasard mais une tempête qui sévit depuis des siècles et qui fait accessoirement la taille de trois fois notre terre. Jupiter énervée ? Je ne vois pas de quoi on parle.

(cr: nasa)

En parlant de tempête, saviez-vous que Vénus, qui tient son prénom de la déesse romaine de l’amour, est constamment sujette à des orages violents à cause de ses gazs à effets de serre qui rendent l’atmosphère toxique ? Maintenant vous le savez, utilisez cette info de façon ludique comme, impressionner l’élu(e) ou juste étaler votre science.

(cr: nasa)

 

Mercure est la planète qui embrasse le soleil de plus près. Elle tient son nom du dieu romain du commerce et des voyages en raison de la vitesse à laquelle elle se déplace. Par contre ce n’est pas une destination idéale à cause des écarts de températures énormes. Près de 430° la journée (même dormir dans un frigo n’aiderai pas) et approximativement -170° la nuit. Un peu l’impression qu’on a fin septembre pour la météo. Moi ? Dramatique ?

(cr: nasa)

Mars, la petite rouge est la seconde plus petite planète du système solaire, ce n’est une surprise pour personne. Mais saviez-vous que des “morceaux” de mars se sont retrouvés sur la terre ? Des scientifiques ont trouvé des traces l’atmosphère martienne sur des météorites. Elles n’ont pas fait un trajet direct et se sont laissé des millions d’années pour graviter autour du système solaire avant de finalement venir visiter la terre.

C’est l’heure d’écouter “I fall apart” merci post malone.

(cr: nasa)

Même si le ciel sera plus souvent couvert, Saturne peut-être observé sans télescope. C’est le 5ème objet le plus brillant de notre système solaire (ne me remerciez pas si vous invitez quelqu’un regarder les étoiles). En plus de ça, Saturne possède plus de 150 lunes dont Titan et Rhéa qui sont les plus grandes et sur lesquelles on aurait aperçu un océan sous la surface gelée. Le plus drôle dans l’histoire ? Ce n’est sûrement pas un océan d’eau.

(cr: nasa)

Inconnue aux yeux des anciens, Neptune est invisible à l’oeil nu et à pu être observée pour la première fois dans les années 1840. Une planète gazeuse qui nous apparaît bleu grâce à la présence de méthane qui agit comme une éponge sur la lumière rouge.

Jupiter est une petite joueuse avec sa tempête. Cette jolie bleu bat tout le monde à plate couture avec sa tache noire, découverte en 1989 avec des vents à plus de 2400 km/heure. Grand mystère car cette tâche aurait disparu aujourd’hui.

(cr: nasa)

Gros manque de sommeil ? No problemo rendez-vous sur Uranus qui fait son voyage autour du soleil tous les 84 ans ce qui laisse 42 ans de jours et donc une trèèès longue nuit. En plus de ça cette planète poésie possède des lunes nommées comme les personnages de William Shakespeare et Alexander Pope(Oberon, Titania et Miranda). C’est aussi une planète qui ne fait rien comme les autres puisque son orbite est rétrograde et contraire à la façon dont la terre et la plupart des planètes se déplacent.

(cr: nasa) 

On termine cet article avec la Terre quasi aussi vieille que Queen Mom. Notre terre est la planète la plus dense du système solaire et c’est la seule à ne pas porter le nom d’une divinité romaine. Les scientifiques ont aussi découvert que nous n’étions pas le centre de l’univers (fun fact: ça vaut pour tout le monde).

(cr: nasa)

En espérant que vous aurez appris quelque chose ou juste rigolé devant les gifs.

 

Eulalie Hne

“Nous, si on avait un roi, on s’en foutrait.”

Le prince Harry et Meghan Markle se mariaient le Samedi 19 Mai 2018, il y a 3 semaines déjà… Pourquoi “déjà” ? Nous avons été bassinés avec l’annonce de leur mariage : articles dans les magazines, discussions sur la robe de la future (maintenant) mariée, télé-films princiers l’après-midi sur M6. Toutes les chaînes d’informations du canal français étaient mobilisées le jour J.
Ainsi, je réfléchissais depuis quelques temps à écrire un article sur l’engouement autour de ce mariage, pourquoi une telle communication pour un mariage, princier soit-il ? Puis… Je suis tombée sur cet extrait vidéo, criant de vérité, me donnant mon angle d’attaque rêvé.

 

“Nous, si on avait un roi, on s’en foutrait.”

 

Stéphane Bern illustrant cet événement comme “une parenthèse enchantée” dans un monde conflictuel, les 11.5 millions de téléspectateurs présents devant leurs télés, corroborent cette théorie. Ne vous en déplaise, c’est une démarche moderne, qui “relancera certainement la royauté” (Anne-Claire Coudray) mais, trop de comm ne tue-t-elle pas la comm ?

 

Pourquoi la famille royale, britannique de surcroît, fascine tant ?

Parce qu’il n’est pas seulement question de communication autour du mariage du prince Harry, mais aussi autour du mariage de son frère aîné ou encore, de la venue au monde des enfants de ce dernier…

Cette monarchie 2.0 devient fédératrice et se popularise. Mais qu’y a-t-il en Grande Bretagne qui suscite tant de respect et d’adoration ?

Au fond, il n’est en fait pas uniquement question de personnalités politiques publiques mais d’un modèle économique complètement parallèle. La monarchie est un véritable business qui marche comme sur des roulettes. La fonction politique en tend vers le symbolisme duquel le marketing serait le principal outil.

Selon License Global, l’attractivité engrangée par la famille royale induit des bénéfices considérables. Notamment en période de Brexit, la Grande Bretagne peut se reposer sur les relations diplomatiques entretenues par celle-ci. Cette popularité doit bien être alimentée et entretenue, il n’est pas question de jeter la pierre.

 

Seulement, en France, a-t-on la même considération de nos représentants politiques ? Si publicité il y a, les réactions ne seront généralement pas similaires à celles observées comme lors du mariage princier britannique. Entretenons-nous les mêmes relations ?

Parce qu’entre culte et adoration, la monarchie britannique conquiert bel et bien le monde. Elle aborde les idéaux modernes naissants, gère d’une main de fer son image publique. Et, elle captive grâce au véritable feu : la communication.

 

Flore Grondin


Le “Prix Capitoul”

Vous avez toujours rêvé d’écrire un livre ?

Le CURIOS’IUT a déniché pour vous une opportunité en or.

Le “Prix Capitoul”, né au cœur de la ville toulousaine, est un prix littéraire mis en place par des étudiants, pour des étudiants.

Cette première édition est créée par trois étudiantes de l’UT 1 dans le cadre spécial du “projet citoyen du Collège Supérieur de Droit”.

Qui dit Prix ou concours, dit évidemment récompense, et celle-ci n’est pas des moindres car la personne qui aura eu la plume la plus prometteuse se verra la chance d’avoir son ouvrage publié et mis en valeur dans une librairie de la ville rose.

Un concours où personne ne repart bredouille fait envie. Tous les participants au “Prix Capitoul” auront la possibilité de se rendre à de nombreux meetings professionnels visant à les sensibiliser à la production des écrits.

Cet événement est plus qu’un simple prix littéraire, comme l’expliquent les étudiantes à l’origine de ce projet, le noble but du “Prix Capitoul” est aussi de réunir des étudiants de différents horizons, des professionnels du monde du livre et de l’écriture autour de passions communes.

“Toulouse la nuit” est le thème de cette première édition. A vos plumes et laissez-vous inspirer par les douces lumières toulousaines qui détonnent au cœur de la nuit. Si jamais ce Prix vous intéresse, vous avez jusqu’à fin septembre pour vous y inscrire. Quant aux écrits, ils seront à envoyer pour janvier 2019.

 

Vous pouvez trouverez juste ici le règlement afin de concourir :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/05/20/reglement-prix-capitoul/

La page Facebook officielle :

https://www.facebook.com/prixcapitoul/

Le twitter officiel :

https://twitter.com/prixcapitoul?lang=fr

Eulalie Hne