A vos marques, prêts ? Voyagez !

Ceci est un message à tous mes globe-trotteurs, et personnes en soif d’aventure! Comme vous le savez tous, l’été approche à grand pas… Et il n’est jamais trop tôt pour organiser ses voyages! Si vous aussi, les vacances entre potes vous tardent mais que les seules destinations que vous pouvez vous permettre sont à Barcelone ou à Londres, cet article est fait pour vous!

Voici une petite sélection de quatre des destinations proposées par les compagnies aériennes “low cost” depuis Toulouse, Hop! Air France et Ryanair pour passer un été inoubliable dans d’autres villes européennes.

Edimbourg, Londres, Berlin, Düsseldorf, Bruxelles, Milan, Rome, Venise, Francfort, de nombreuses destinations sont disponibles depuis l’aéroport de Toulouse à petit prix grâce à nos deux compagnies aériennes. Et pour vous faire rêver comme je le peux, j’ai sélectionné deux destinations par compagnie pour vous montrer ce que l’Europe a à vous offrir, vous êtes prêts?

 

HOP! AIRFRANCE

  • Figari, Sud de la Corse

Figari est une super destination si vous voulez voyager entre amis, je ne pense vraiment pas que ce soit un endroit à expérimenter seul.e. Hop! vous propose trois vols par semaine pour vous y rendre cet été, période idéale pour aller en Corse. Connue pour sa magnifique baie, sa réserve naturelle et ses nombreuses criques. Figari est l’endroit idéal si vous êtes du genre aventurier: randonnées, balades en VTT, accrobranche, canyoning vous y attendent! Pour les adeptes de surf et les véliplanchistes, le golf de Figari vous fera sûrement de l’effet. Et si vous n’êtes pas très sportif… pas de panique! Des dégustations de vin, de fromage et de charcuterie y sont organisées, vous pouvez même trouver des fermes-auberges qui ouvrent leurs portes pour vous faire goûter la cuisine locale. Pour les fêtards, le mieux est de se rendre à Porto-Vecchio, à 20 minutes en voiture vers l’est.

Les incontournables:

Les criques du Figari, les montagnes en direction de Cagna, pour les adeptes de randonnées. La pointe de Ventilegne et la plage de Tonnara sont de magnifiques endroits pour se baigner. Enfin, la chapelle de Montilati, les vestiges préhistoriques ainsi que les tours génoises surplombant la baie sont d’intéressants monuments à découvrir!

Petits conseils:

Si vous désirez découvrir la région, n’hésitez pas à louer une voiture mais faites-y très attention, les routes sont sinueuses et si vous ne rendez pas la voiture en PARFAIT état, les frais supplémentaires seront très salés!

photo prise par Boaterfly.

 

  • Prague, République Tchèque

Si la République Tchèque ne vous a jamais attiré peut-être que le vlog de Bruno Maltor vous fera changer d’avis. Quoiqu’il en soit, si vous êtes en quête de culture, la Vieille ville est faite pour vous. Proche des autres grandes villes de l’Europe Centrale (Vienne, Bratislava, Berlin, Budapest, Varsovie), Prague ne manque pas de monuments: le château de Prague, le pont Charles, la place de la Vieille ville, l’horloge astronomique et j’en passe. C’est la destination idéale pour faire le plein d’histoire! Mais c’est également la ville pour faire le plein d’air frais avec ses nombreux parcs et jardins tels que les magnifiques jardins du château, ou le parc de Kampa, sans oublier le parc Petrin. Concernant les musées, vous ne serez pas en manque non plus, entre les musées des Beaux-arts, d’Histoire et de la musique, vous pouvez choisir celui qui vous correspond le mieux sur le site avantgarde-prague.fr

Petit conseil:

Les meilleurs bars de Prague sont dans des caves avec une ambiance ancienne, style beuverie traditionnelle.

photo provenant du site leroutard.com

RyanAir

  • Varsovie, Pologne

La capitale polonaise connue pour son modernisme mêlé à son style baroque, compte de nombreux incontournables comme le château Royal ou la voie Royale. Considérée comme l’artère principale de la ville, la voie Royale mène à de nombreux palais, musées, et cafés… Si vous y allez pour son aspect culturel, vous ne serez pas en manque, entre le Monument de l’Insurrection de Varsovie, le musée de l’Histoire des juifs de Pologne, le Musée de la science ou encore Chopin, et j’en passe! Pour les activités nocturnes, Varsovie propose de nombreuses activités et pour tous les goûts! Certains cafés-pubs par exemple, organisent des vernissages, des rencontres avec personnages intéressants, des discussions, etc. Des clubs d’étudiants, Stodola notamment, organisent des concerts de rock, puis il y a la boîte Akwarium, pour les fans de jazz, l’endroit idéal pour faire des découvertes musicales. Pour les cinéphiles, les studios de cinéma organisent des rétrospectives, des festivals et des marathons cinématographiques nocturnes. D’autres choses sont également à visiter: le Palais-Musée de Wilanow, les jardins de Krasinski, Radziwill (l’actuel siège du conseil des ministres), la Maison Blanche (ancienne résidence royale transformée en musée) et n’oubliez pas de vous promener dans l’un des parcs et jardins de la capitale, connue pour ses espaces verts!

Petit conseil:

Il est déconseillé aux touristes de visiter le quartier Praga sur la rive droite de Varsovie. Mais apparemment c’est un superbe quartier à découvrir qualifié “d’alternatif”, “peinturluré” et “populaire”.

Bon plan:

Investissez dans une Tourist Card (24h ou 72h), afin de bénéficier d’avantages! Tarif réduit sur le tramway nautique, les vélos, la location de voiture et même de calèche (oui oui). Vous pourrez gratuitement ou à prix réduit, entrer dans les musées et les galeries d’art de la ville. Et certaines boîtes de nuit offrent des rabais sur présentation de la carte.

photo provenant du compte Instagram de la ville de Varsovie

 

  • Edimbourg, Ecosse

La capitale de l’Ecosse est desservie par deux vols hebdomadaires. De nombreux lieux sont à visiter à Edimbourg à l’intérieur comme à l’extérieur de la ville, à commencer par le plus célèbre des châteaux écossais: le château d’Edimbourg. L’artère principale d’Edimbourg, Royal Mile mène jusqu’au Camera Obscura & World of Illusion,  où l’on peut voir Edimbourg depuis le sommet d’une tour, dans une chambre mystérieuse, d’autres activités sont également proposées (ex: kaléidoscopes géants). Vous pouvez aussi visiter: le port de Leith, le jardin botanique royal, le Mémorial national à Calton Hill; le Scott Monument dédié à l’écrivain Walter Scott; le palais de Holyroodhouse, le Parlement écossais. Si vous voulez vous dépenser, je vous suggère, une petite randonnée pour atteindre Arthur’s Seat afin d’admirer la magnifique vue sur tout Edimbourg. Pour observer la beauté de l’Ecosse, éloignez-vous un peu de la ville, et découvrez ses plages comme celle de Portobello, ses lacs comme le fameux Loch, et ses montagnes avec les Highlands. Concernant les musées, vous pouvez visiter l’un des monuments emblématiques d’Edimbourg: “the Museum of Scotland”, qui retrace l’histoire de l’Ecosse. Ainsi que la Galerie Nationale d’Ecosse, qui donne gratuitement accès à de nombreuses oeuvres d’art, qui pour certaines sont considérées comme les plus belles du monde.

Finalement, hiver comme été, la ville d’Edimbourg reste attractive, mais je vous conseille de vous y rendre en août pour vous rendre au Festival International d’Edimbourg, un festival artistique qui aura lieu du 3 au 27 août 2018, vous pouvez déjà réserver vos entrées sur groupbookings@eif.co.uk.

château d’Edimbourg

En espérant que cet article vous a permis de découvrir des perles en Europe, je vous dit à bientôt dans un prochain article où je vous donnerai des astuces pour dépenser le moins possible avant et pendant vos voyages!

 

Solene Mizele


Prenez part au débat !

Here here, votre opinion nous intéresse mais pourquoi ne pas la partager… tout en apprenant l’anglais ?

Le Lundi 26 Mars a eu lieu le Tournoi de débat du « Debating Club » de l’IUT, organisé par Elyes Chaouch, professeur d’anglais du département Information-Communication et coordinateur au sein du club, dans l’amphithéâtre Shannon à Paul Sabatier.

Durant la soirée, 3 débats ont eu lieu : 2 débats qualificatifs et un débat final. Des équipes de 3 personnes s’affrontaient à chaque débat : le Gouvernement qui défendait un sujet et, l’opposition qui était contre.

Les thèmes étaient assez larges pour convenir au plus grand nombre :

THBT happiness can be bought

THBT Video games make children violent

THBT Free will is an illusion

Ce type d’exercice est basé sur le volontariat. Cela permet de confronter les opinions de chacun et aussi le département Information-Communication avec les étudiants en licence de sciences et d’ingénierie.

Nous avons relevé des points positifs pour cet exercice :

– exprimer ses opinions

– parler anglais et améliorer son anglais. Le niveau de base ne compte pas. Le tout est de participer et de progresser

– être convaincant

– permet de libérer la parole et d’enrichir la discussion.

C’est un exercice très formateur pour les étudiants !

Les débats se sont passés dans une bonne ambiance, les participants n’hésitaient pas à interpeller le public et inversement. Nous ne savions pas tellement à quoi nous attendre en allant y assister mais nous avons été agréablement surprises de l’ambiance qui fait rentrer dans le jeu.

L’esprit d’équipe est important et a été mentionné dans le résultat final du jury. Les deux finalistes ont été sélectionnés pour leur capacité d’expression et leurs idées.

Voici l’équipe gagnante !



Pour clôturer cette soirée, un goûter a été proposé aux participants, l’occasion pour eux d’échanger avec le jury et surtout de les féliciter pour leurs performances.

Alors si vous vous sentez l’âme de débattre et d’exposer vos opinions, n’hésitez plus ! Ce club est fait pour vous !

 

Margaux Chicheportiche et
Eulalie Hne (+photographe)


Soirée Curiosités au Bikini ou comment j’ai retrouvé foi en la chanson française….

Le Dimanche 18 février, a eu lieu la soirée Les Curiosités au Bikini. Ma place déjà réservée par une amie depuis un petit moment, je m’y suis rendue presque à contre cœur, peu emballée par le programme de la soirée. En effet, entre mélodies peu originales, textes vides et déficit de style, autant dire que mes aprioris sur la variété chanson française étaient assez ancrés. Une fois sur les lieux, ma perplexité n’a fait que s’accroître lorsque que j’ai vu un public rempli de personnes qui ne semblaient pas trop savoir ce qu’elles faisaient là non plus.

Néanmoins, à ma grande surprise et pour mon plus grand étonnement, j’ai adoré le concert et les chanteurs qui s’y sont produits.

En effet, j’ai découvert trois artistes. Trois ovnis ayant chacun incarnés trois qualités qui, selon moi, manquent cruellement à la chanson française actuelle.

Foé, un musicien dans l’air du temps à la signature digitale frappante

Dès les premiers instants j’ai été frappé par sa singularité : ses chansons ont toute une base rythmique électro et sont accompagnées de textes forts et émouvants. Ainsi, dans une de ses chansons Nouria, il rend notamment hommage à ses grands-parents, ou bien à sa mère dans Mommy.

Le plus intéressant est donc le contraste qu’il opère entre l’intru assez dynamique, électro et ses textes poignants extrêmement travaillés. Il montre donc que la chanson française peut être non seulement ultramoderne et, en dépit de l’avis populaire concernant la musique numérique, pleine de sens!

Rdv le mois prochain, le 20 avril, pour la sortie de son premier album !

Eddy de Pretto : l’avant-gardiste de la nouvelle chanson française

Vous l’avez peut-être aperçu récemment à la TV, Eddy de Pretto est un auteur-compositeur et interprète à part entière… Son style indéfinissable se traduit par des textes forts, poétiques et cohérents souvent dans une critique très fine de la société actuelle. Ses chansons abordent une panoplie de thèmes et de sujets à priori « bateaux » comme la banlieue avec Beaulieu, la jeunesse avec C’est la Fête de trop ou bien même l’amour. Cependant, il parvient à les articuler de façon à y apporter sa touche exclusive : ses chansons rendent hommage à la langue française avec des paroles élégantes dans un registre de langue soutenu appartenant à lui seul. Que ce soit via son flow unique ou ses textes originalement ficelés, il apporte un vent frais parmi les chanteurs français actuels dans un style innovant et surprenant!

Son premier album Cure, disponible depuis le 2 mars dernier est à écouter de toute urgence.

Vendredi sur Mer : Une voix colorée pour un esthétisme indéniable

Une voix douce, une production rétro et un style coloré. Voilà comment résumer la dame de la soirée. Légèrement rétro tout en étant paradoxalement dans l’air du temps, Vendredi sur Mer est une jeune femme proposant un éventail de chansons très varié et coloré dans un style Disco Pop.  Son point fort est avant tout la mise en scène. Elle joue ses chansons de façon naturelle et spontanée avec ses petites danses improvisées ou encore ses mimiques directement liées aux textes qu’elle expose. Accompagnée de ses deux danseurs dynamiques et talentueux, elle a apporté une touche de folie au concert tout en centrant sa prestation autour de l’esthétisme de sa performance.

Son album Marée Basse est sorti en 2017.

Ce que je retiens de ces découvertes est donc l’idée que l’intérêt et le goût pour cet art si exceptionnel qu’est la musique est à préserver et à entretenir soigneusement. Ainsi, si la « bonne musique » ne vient pas à nos oreilles, les soirées comme les Curiosités servent justement à aller à sa rencontre et peuvent nous réserver de belles surprises…

 

Yohanna Moussa


La tournée des musées

Le compte à rebours avant la fin des stages a commencé. Inévitablement, l’ennui viendra vous jouer des tours. Amoureux des musées ou pas, le CURIOS’IUT vous a concocté une petite liste des expositions actuelles dans les musées de la ville rose, ainsi que des événements culturels. Après tout, même si l’art moderne n’est pas votre tasse de thé, tenter de comprendre une œuvre entre amis permet de braver l’ennui.

Commençons par les Abattoirs, musée d’art moderne et contemporain. L’artiste Renaud Jerez, originaire de Narbonne a déjà exposé dans les plus grandes villes du monde: New York, Los Angeles et même Berlin, sa renommée n’est plus à faire. Mais, c’est la première fois que cet enfant du pays expose ses œuvres en France, les Abattoirs lui ont alors laissé « Carte blanche ». Nous vous invitons donc à aller découvrir ces œuvres originales et décalées.
Le musée vous offre même la possibilité de tout découvrir le 15 mars à 18h30 dans l’auditorium du musée. La bonne nouvelle ? L’entrée est gratuite. Que demander de plus ?

Rester « passif » devant une exposition ne vous intéresse pas ? Ne vous inquiétez pas, il y en aura pour tous les goûts. Le musée St-Raymond vous invite à venir découvrir la Grèce antique ainsi que ses rituels de façon peu conventionnelle. Cette exposition polysensorielle vous mettra à l’épreuve. Il faudra écouter, toucher et même sentir pour en savoir plus sur les banquets, les mariages ou encore les sacrifices !

Cette exposition est à 5€ pour les étudiants et gratuite pour les moins de 18 ans.

 

 

 

 

(cr: CURIOS’IUT)

  Le musée des Augustins vous propose des visites par les étudiants, pour les étudiants. C’est une façon unique de visiter le musée en le découvrant sous un nouvel angle.

Le 7 mars, une visite ciblée sur les sculptures avec pour thème « l’évolution des canons esthétiques féminins ». Suivi d’une autre visite le 14 mars sur le thème du « regard ».

Puis, du 17 mars au 24 septembre 2018, le musée vous proposera une exposition sur la Renaissance avec des fonds incroyables mêlant peintures, sculptures, objets d’arts et même du mobilier.

   La calligraphie et le Japon vous intéressent ? Le musée George Labit mélange les deux grâce à l’exposition de Shodô par Khôhô Kurihara, « Grand Maître de Shodô » jusqu’au 30 avril.

   Cette « petite » liste touche à sa fin avec le Muséum d’Histoire Naturelle et son exposition sur les rapaces qui se termine le 29 avril. L’infrastructure vous offre la possibilité d’assister à des conférences le jeudi à 18h30 dans l’auditorium avec un accès libre et gratuit. La prochaine se tient le 8 mars « Trois regards, une passion : la nature ». Seront présents une dessinatrice de terrain, un ornithologue ainsi qu’une entomologiste.

Le muséum organise aussi des rencontres libres autour de sujets particuliers, une façon d’en apprendre plus en faisant connaissance avec de nouvelles personnes.

Pour celles et ceux d’entre vous qui sont plus intéressés par le côté scientifique, pas de panique! Une rencontre autour du cerveau et de nos comportements aura lieu le Vendredi 15 mars à 18h30 dans la cadre de « La semaine du cerveau ».

Eulalie Hne


Petits plaisirs gustatifs

Je suis sure que beaucoup d’entre vous n’en avez pas encore entendu parler, mais Popeyes Louisiana Kitchen, une chaîne de fast-food américain, grande rivale de l’enseigne KFC (Kentucky Fried Chicken), s’installe en France. Et je vous laisse deviner où le premier restaurant va s’implanter…
Et oui ! Pour notre plus grand plaisir, le premier Popeyes Louisiana Kitchen de France s’installera à Toulouse, plus précisément le 8 Février à Roques-sur-Garonne. Un autre restaurant de la chaîne s’ouvrira à Montpellier en suivant, le 12 février prochain.
Nous aurons donc encore plus de quoi ravir nos papilles, en découvrant de nouveaux menus composés quasiment exclusivement de poulet. Les autres fast-food déjà présents sur Toulouse n’auront qu’à bien se tenir, cette nouvelle enseigne risque bien de remettre en question la notoriété de ces-derniers. Car il ne faut pas oublier que la réputation de cette chaîne n’est plus à faire aux Etats-Unis.
Pour ceux qui n’aiment pas les fast-food et préfèrent les mets plus « distingués », il y a aussi une bonne nouvelle pour vous : une société nommée SushI’n’roll, provenant de l’Ariège, débarquera à Toulouse d’ici la fin 2018.

Pourquoi cela est intéressant pour vous, me demandez-vous ? Ceux-ci souhaitent démocratiser le sushi. Ils comptent mettre proposer des plateaux à prix bien plus bas que ceux dont nous nous sommes accoutumés. En effet, le plateau coûterait approximativement la moitié du prix affiché chez les autres restaurants de sushi. De quoi nous laisser rêveurs, non ?
Enfin, toujours dans le registre japonais, un autre restaurant à ouvert le 24 février dernier. Celui-ci ne propose que des plats traditionnels japonais à base de ramens. Les sushis, makis, sashimis, california rolls et autres mets « incontournables » des restaurant japonais que nous connaissons sont donc exclus de la carte. En effet, au Japon, les sushis sont un plat de luxe, et on n’en mange que très rarement. Il en va donc de soi de varier les plats et de nous faire découvrir un peu plus de la culture gastronomique du pays du soleil levant. Allez donc vous sustenter au Fufu Japanese Noodle Bar, 32 rue Sainte-Ursule à Toulouse.
En espérant vous avoir mis l’eau à bouche : Bon appétit (si toutefois c’est l’heure pour vous de manger) ! Itadakimasu !

Chloé MARCEL


Masters de la Négociation

@Master de la Negociation Toulouse

 

Nous nous rapprochons à grands pas de la 6e édition Toulousaine des Masters de la Négociation, il est donc grand temps de vous faire un petit « récap » des événements à venir.

Les masters de la négociation est un concours national entre les filières de Technique de commercialisation de France. Les établissements participants désignent alors un ou deux binômes afin de les représenter lors des épreuves.

Chaque épreuve est un jeu de simulation sur un cas de négociation commercial. Les sujets sont, en effet, des cas réels. Les binômes sont alors jugés par 2 professionnels durant leurs présentations.

Cette année l’événement toulousain accueille 26 binômes et une vingtaine de professionnels.

Dans les différentes villes organisant ce concours nous pouvons retrouver Bordeaux, Paris, Lyon ou encore Dunkerque.

Chaque ville se voit attribuer un thème : les candidats sur Toulouse devront alors répondre à un sujet sur le thème des produits innovants. De ce fait, on peut donc voir apparaitre dans la liste des prix 2 drones ainsi que des enceintes.

L’événement aura lieu le 8 février 2018. La matinée sera consacrée aux demi-finales puis l’après-midi à la grande finale.

Les réjouissances sont ouvertes à tous ! Vous pouvez donc assister aux différentes prestations à partir de 14h15 dans l’amphithéâtre BC60.

L’équipe organisatrice de cette 6e édition.

Paula Moreau


HOW TO GET AWAY WITH MURDER EST DE RETOUR

Après le retour des séries Riverdale et Dynasty en ce jeudi 18 janvier, revient dès demain “How to get away with murder” pour la deuxième partie de la saison 4 ! Après avoir découvert qui est mort avant la pause de moitié de saison le 17 novembre dernier, nous allons pouvoir retrouver les aventures de nos étudiants en droit et notre avocate préférée Annalise Keating (jouée par Viola Davis).
Pour ceux qui ne connaissent pas, How to get away with murder raconte l’histoire d’une professeure de droit pénal du nom d’Annalise Keating. Cette avocate de renommée, sélectionne chaque année un petit groupe de cinq élèves pour travailler à ses côtés dans son cabinet. Mais son cours sur “Comment s’en sortir avec un meurtre” va leur être bien utile quand ils vont tous se retrouver impliqués dans un assassinat… qui ne sera que le début de leurs péripéties.

La série parle également d’elle avec une nouvelle qui fera plaisir à tout ceux qui font parti de l’univers de Shondaland (séries écrites par Shonda Rhimes), comprenant Murder, Scandal et Grey’s Anatomy ou encore Girlboss. En effet, Olivia Pope (actrice principale de Scandal) rencontrera Annalise lors d’un crossover. Cet épisode sortira plus tard en 2018 mais autant mieux s’y préparer le plus tôt possible… surtout que les partiels deviennent petit à petit que de mauvais souvenirs. Alors profitez de ce début de deuxième semestre pour vous mettre à jour dans vos séries (et vos cours bien-sûr) !

 

Solene Mizele


La raclette joue les prolongations !

Nous sommes le 19 janvier et vous regrettez déjà d’avoir rangé votre appareil à raclette. C’est avec nostalgie que vous fixez le carton qui renferme le Graal, nous sommes tous dans le même cas.

Mais pas de panique, le CURIOS’IUT a la solution de secours. 

Le restaurant éphémère 100% raclette qui se trouve place du Capitole vous propose de lui faire vos derniers adieux avant l’arrivée des beaux jours. Madame Raclette joue donc les prolongations jusqu’au dimanche 28 janvier 2018.

Je vois déjà le petit sourire triomphant qui se dessine sur vos visages…

Une raclette, d’accord. Mais une raclette avec du fromage de qualité, cela ne se refuse pas !

Pour les personnes qui ne raffolent pas de charcuterie, du saumon fumé est même proposé. Ne tardez pas, jusqu’à fin janvier, le menu est à 19,50 au lieu de 21. Il comporte une entrée au choix, velouté de potimarron ou une salade ainsi que la fameuse raclette en plat de résistance.

Une envie de raclette nocturne ? Madame Raclette est ouvert jusqu’à 23h30, pour les moins couche-tard, c’est à partir de 11h45 que le restaurant ouvre ses portes.

Eulalie Hienne


Qui va-t-on aller voir cette année ?

Avec ses nombreuses salles de concerts qui ne cessent de fleurir dans la ville rose, nous avons, chaque année l’embarras du choix dans tous les styles de musique possibles. Alors que ce soit des salles emblématiques de la ville comme le zénith ou le Bikini ou bien des plus récentes comme le Connexion en centre-ville ou le Métronum à Borderouge, il est difficile de se décider.

Le point positif est que si tu ne sais pas quoi faire de ton samedi soir (ou n’importe quel autre soir de la semaine), il y aura toujours un concert pour te venir en aide.

Alors voyons ce que nous propose Toulouse cette année :
(D’ailleurs le site Info concert pourrait être le sponsor de cet article car il recense tous les concerts proposés en France et le filtre par ville est très bien fait).

Janvier : Kid Wise, un groupe de pop française composé de 6 toulousains passe au Connexion (Rue Gabriel Péri) le 18 et 19 janvier.

Février : A ne pas rater, Shaka Ponk fait son show au Zénith le 2 février.

Mars : Un mois plutôt dense pour les fans de musique avec Indochine et Orelsan qui s’approprieront la scène du Zénith. C’est aussi au Casino Barriere que s’invite le célèbre Asaf Avidan.

Avril : Les deux frères de la ville rose, Big Flo & Oli, enflammeront le Zénith. C’est aussi au Metronum que s’impose le groupe pop Arcadian, qui fait de plus en plus parler de lui. Une belle découverte?

Bon Plan : Le Bikini a lancé une appli mobile qui compile les concerts de la région toulousaine. Elle est très facile d’utilisation. Elle filtre par salle ou par date. L’excuse que vous n’étiez pas au courant des prochains concerts n’aura plus lieu d’être !

Côté festival, il y en aura pour tous les goûts avec une grande diversité dans les têtes d’affiches :
Garorock, Marmande : Indochine, Damso, Orelsan, Marilyn Manson, Nekfeu, Macklemore…
– Déferlantes, Argeles sur mer : Lenny Kravitz, Orelsan, Shaka Ponk, Vianney… Mais bien évidemment la programmation complète n’est pas encore annoncée
Pause guitare, Albi : Les Insus, Slimane, L.E.J, M. Pokora, Soprano, Christophe Maé, Texas, Imany, Cats on trees, Olivia Ruiz, Cocoon, Deep Purple, Santana, Vianney, Amir, James Blunt…
festival de Nimes: Simple Mind, Marilyn Manson, Vianney, Cats on trees, Lenny Kravitz, Indochine, Sting, Massive attack, Big Flo & Oli, Shaka Ponk…

Et vous ? Quelle sera votre programme pour 2018 ?

 

Margaux Ch


Le royaume du geek !

Oyez, oyez, curieux, fans d’informatique ou fans de nouveaux concepts, cet article est pour vous ! Pendant ces vacances, nous avons fait une découverte des plus cool qui soit : La Geek School ! Alors oui le nom peut faire sourire, pour ma part j’ai de suite pensé à la série The Big Bang Theory.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une école créée en 2015 par Antoine Augier et Mark Messionner. L’objectif est de proposer à de jeunes élèves (entre 7 et 18 ans) d’apprendre à faire des programmations informatiques, pour, par la suite, créer un jeu, un site internet ou encore une application.

La formation d’ailleurs est répartie en différents cours, selon le niveau et l’âge notamment. Par exemple, le cours Scratch réservé pour les enfants de 7 à 10 ans. Des cours débutants sans niveau requis sont aussi proposés, tel que Geek101. Vous pouvez y apprendre à construire un démineur. Puis, pour ceux qui ont envie de se perfectionner, il est possible de suivre des cours qui demandent un niveau avancé.

Mais le meilleur c’est qu’après s’être implanté à Nice, Monaco et Sophia Antipolis, l’école 2.0 dépose ses valises dans notre chère ville rose, en plein centre-ville ! La Toulouse Geek School vous propose des stages sur 5 jours pendant les vacances scolaires, de 14h à 17h, mais aussi des cours au trimestre, tous les samedis après-midi.

A la rédac, on valide tous le concept ! C’est une bonne idée pour les fans d’informatique, ou tout simplement pour les personnes qui ont envie de découvrir l’univers des geeks. Une expérience enrichissante, qui peut-être, déclenchera des vocations.

Je vous invite à consulter leur site web pour plus d’informations !

Sélène Llamas