CE QUI ATTEND UN ÉTUDIANT EN 2018

Après avoir réveillonné et fêté la nouvelle année comme il se doit, vous vous demandez sûrement ce qui vous attend en 2018, en particulier en tant qu’étudiant et en tant que jeune. Voici donc un récapitulatif des changements qui auront lieu cette année:

Concernant les études… le changement essentiel est avant tout la mise en place du Plan Etudiants à la rentrée 2018.

Pour ceux qui envisageraient de se réorienter…sachez qu’APB laisse désormais sa place à Parcoursup! Cela entraînera des changements assez avantageux concernant ceux qui souhaitent éventuellement se réorienter.

L’accès à certaines licences universitaires ne se fera plus au tirage au sort. Néanmoins, même si cette nouvelle mesure favorise l’égalité entre les étudiants, les universités se montreront intransigeantes. En effet, si elles jugent un candidat comme étant trop faible, elles imposeront directement une remise à niveau de l’étudiant à travers des modules adaptés pour que ce dernier approfondisse les compétences requises. Ainsi, l’obtention d’une licence pourra se faire en 2, 3 ou bien même 4 ans selon le temps d’apprentissage de chaque élève !

D’un point de vue de vie pratique, 2018 pourra être l’année idéale pour les fumeurs qui souhaitent prendre de bonnes résolutions puisque le prix du tabac augmentera de 1,10€ à partir de mars 2018. C’est plutôt une excellente raison de diminuer sa consommation de tabac non…?

Cette année pourrait également donner une occasion de faire un bon geste pour l’environnement en favorisant les transports en commun pour venir à l’IUT plutôt qu’en utilisant sa propre voiture ! Effectivement, la hausse des prix aura également un impact sur les jeunes conducteurs. Le prix de l’essence et du gazole connaîtra une très légère hausse de 7,6 centimes par litre pour le gazole, contre une de 3,84 centimes pour l’essence.

Mais pas de panique face à ces légers changements…restez persuadés que 2018 sera votre année !

Yohanna Moussa


“L’équilibre parfait”

Alerte bonne nouvelle ! Le 5ème album du groupe Kyo, Dans la peau est enfin sorti et cela depuis le 8 décembre ! Depuis l’annonce de sa sortie, cet album était attendu sur la scène pop-rock française.

Si Kyo compte parmi les groupes phares français, il est surtout parmi les rares qui ont réussi à tenir sur la longueur.

Le 4ème album du groupe, sorti en 2014, avait déjà été un grand succès. Après une pause de près de 10 ans, il marquait le retour d’un groupe attendu.

D’après Benoît, le chanteur, ils avaient besoin de cette pause mais surtout ils ne voulaient pas forcer le succès. Après de tels succès (comme l’ont été les deux premiers albums) et, la pression du métier, ils ont eu besoin de cette longue pause avant de revenir en force avec L’équilibre.

D’ailleurs, dix ans après, le public est toujours au rendez-vous. Les fans ont suivi le groupe et ont grandi avec eux. Ils peuvent être fiers de voir que les fans de la première heure viennent aujourd’hui avec leurs enfants et que leur musique touche désormais plusieurs générations.

Avec Dans la peau, on retrouve les sonorités pop du début des années 2000 qui ont marqué le triomphe du groupe. Peut-être est-ce ça le secret d’un album réussi ? Rappeler des souvenirs.

 

Alors oui, les membres du groupe et les fans ont grandi, les textes ont évolué, mais subsiste cette marque de fabrique de Kyo qui fait du bien.

Dès les premiers accords de « Ton Mec », le premier extrait de l’album, on reconnait le groupe et on sait qu’ils sont bien là. Les membres affirment qu’ils veulent prendre le temps de produire des albums dont ils sont fiers. Ils ne veulent pas se contenter de sortir des albums pour les bâcler.

Les paroles de ces nouvelles chansons nous le prouvent. Benoît a toujours ce style bien à lui et des paroles recherchées.

Pour eux, le point vital pour leur inspiration est de rester bien ancré dans la réalité, de s’inspirer de leurs expériences, de leurs ressentis et émotions. C’est la base de leurs textes et sûrement ce qui touche le plus les fans car la plupart peuvent se reconnaître dedans.

Ils étaient déjà passés sur la scène du Bikini à Ramonville en 2014 et, seront de retour le 8 novembre 2018.  Prêts pour aller danser sur ce nouvel album ?

Margaux Ch


Idées de cadeaux de Noël insolites !

Nous sommes le lundi 18 décembre. Il vous reste donc une semaine pour finaliser vos achats de Noël. Si certains cadeaux ont été faciles à dénicher, d’autres semblent plus laborieux à trouver.
Alors voici une liste – non exhaustive – des cadeaux pour les cas désespérés (petits prix garantis !).

Pour votre oncle beauf : un ravissant nain de jardin aux couleurs patriotiques. Disponible chez La Chaise Longue pour la modique somme de 9,95 €, ce charmant nain de jardin saura ravir le cœur de votre tonton fan de football. Et puis, c’est bientôt la coupe du monde ! Un must have.
De plus, vous pouvez bénéficier de 5 % de réduction sans minimum d’achat en utilisant le code : MALIN
Supporter France, La Chaise Longue, 9,95 €

Pour votre petite sœur youtubeuse beauté : une serviette démaquillante réutilisable. Pour la modique somme de 19,90 €, elle découvrira enfin son visage au naturel. Réutilisable, cette serviette démaquillante aidera également à sauver la planète (pour compenser avec les baleines sacrifiées dans la fabrication son fond de teint).
Jusqu’à 25 % de réduction sur le site en utilisant le code : FRB2NOEL
Make Up Eraser, Sephora, 19,90 €

Pour votre cousine vegan : un kit pour faire pousser soi-même sa roquette. À elle la bonne salade parfum ver de terre. Et en plus, ce sera home-made, bio et local !
Sac à faire pousser roquette bio, Nature et Découvertes, 13 €

Enfin, pour tous les autres : offrez des chocolats. C’est bon, ça fait du bien au moral, et ça reste traditionnel.
Ferrero Rocher, environ 8,99 € en grande surface.

 

Swann Isern


Projet de fusion à Toulouse !

Ô étudiants de Toulouse ! Oserai-je dire… Ô  Toulousains ! Comme vous le savez, nous sommes plus ou moins sensibilisés à ce projet de fusion de nos institutions de Toulouse ! Pour la plupart alertés et mal informés ! Ça ne vous dit pas un article pour en parler ?

La fusion de toutes les universités et écoles de Toulouse est un projet qui remonte à plusieurs années. Il concerne pour l’instant : Toulouse 2 et Toulouse 3, INSA et INP.

L’intérêt de cette fusion ? Construire des établissements universitaires qui soient classés à l’échelle européenne et mondiale.

Grâce à ceci, Toulouse disposerait alors de subventions chiffrées à 25 millions d’euros par an. “Une fusion pour atteindre l’excellence” ? Le sens est-il d’aspirer à un projet commun pour offrir à toutes les communautés et acteurs de nouvelles opportunités ?  

Les aspects positifs :

Concernant le diplôme, il ne serait pas décerné par l’Institut National Polytechnique de Toulouse ou l’Université Paul Sabatier III mais par “l’Université” de Toulouse. Ce qui pourrait connoter une valeur plus forte ? Voire de nouvelles opportunités de mobilité pour les étudiants ? Mais pourquoi “ Université ” entre guillemets ?

Concrètement qu’est ce que cela changerait ? D’après l’université fédérale de Toulouse, “rien ne changerait”, les campus actuels persisteraient. Le but est, je cite, tenez-vous bien  “un regroupement au sein d’un grand établissement dont le statut dérogatoire permettrait de conserver une autonomie des membres, à travers le maintien de leur personnalité juridique.” À première vue, assez sympa non ?

 

Seulement, il y a là quelques appréhensions :

Et c’est là que l’on remarque les nombreuses mobilisations ! Hausse des frais de scolarité, asphyxie de budget entre les formations, sélection à l’entrée de toutes les filières, qui sait ce qu’il pourrait advenir ? Pour le syndicat étudiant Unef, le projet “constitue une menace pour nos d’études : économies sur le dos de nos formations, perte du statut d’université pour celui d’établissement dérogatoire qui permettrait de délivrer des diplômes aux frais d’inscription exorbitants…”.

Cette fusion est-elle alors gage d’élitisme de l’enseignement supérieur ?

Après ces quelques détails, on vous invite à vous exprimer ! Pour ou contre ce projet de fusion ?

Flore Grondin


Ho-Ho-Ho : 5 stands à voir au marché de Noël

J-10 avant Noël ! Et qui dit fêtes de fin d’année, dit repas consistants, kilos en trop, températures négatives… et, cela signifie surtout marché de Noël !

Eh oui, chaque année on n’y échappe pas, le marché de Noël est un incontournable. Tout d’abord, pour l’ambiance qui y règne, mais par-dessus tout, pour pouvoir manger et découvrir les stands. Nous sommes allés au marché de Noël, et après une grande réflexion, nous avons réalisé un TOP 5 des stands à voir absolument.

  1. LE STAND DES GUIRLANDES

Le principe est d’acheter des boules de la couleur de votre choix, pour ensuite confectionner votre propre guirlande. C’est une bonne idée de cadeaux à offrir ou même pour chez soi, car chaque guirlande est unique, et que le résultat est simple tout en restant très joli. De plus, le stand est repérable à des kilomètres puisqu’il est totalement recouvert d’une multitude de guirlandes illuminées.

  1. LE STAND DE BONNETS

De rigueur, avec le froid et le mauvais temps ces derniers jours, une jeune fille a installé un stand de bonnets. Leur particularité, mis à part leur design plus que parfait (oui j’ai eu un coup de cœur) est que le pompon du bonnet est interchangeable. Ainsi lors de l’achat d’un bonnet, on vous offre trois pompons de votre choix, que vous pouvez clipser sur votre tête selon vos envies.

  1. LE STAND D’OBJETS EN CUIR

Un stand à admirer… Je suis passée devant celui-ci à de nombreuses reprises et à chaque fois, je n’ai eu d’autres choix que de m’y arrêter… C’est un stand qui présente des objets en cuir tels que des cartables, mais avant tout des carnets. Ces derniers ont une couverture en cuir, avec de magnifiques détails faisant penser à des carnets de voyage, que l’on emporterait pour une aventure… Ce stand en vaut le détour!

  1. LE STAND DES HAMBURGERS “OCCITANS”

Passons maintenant aux choses sérieuses. Je suis venue, j’ai vu, j’ai goûté. Comment parler du marché de Noël sans parler de nourriture ? J’ai décidé de parler d’un seul stand que j’ai testé. Celui-ci vous prépare des hamburgers « occitans ». Ils donnent envie juste à leur noms (en patois), et je peux vous l’assurer, ils sont aussi bons qu’ils en ont l’air. Se balader dans le marché de Noël avec ce burger a juste été un délice. D’autant plus que le prix reste très abordable.

  1. LE STAND DES BALLONS DE RUGBY

Nous y voilà enfin ! L’incontournable à voir cette année, représente à mon avis parfaitement le Sud-ouest… J’ai l’honneur de remettre ce prix à un stand, qui, lisez bien, présente des ballons de rugby tout cuir. Oui, oui. Alors même si le rugby et moi ce n’est pas l’amour fou, j’ai dû rester au moins 30 minutes devant ce stand à regarder ces ballons. Faites-y un détour, ça en vaut la peine !

Voilà pour ce top 5 des meilleurs stands du marché de Noël. Je vous rappelle que ce dernier se situe place du Capitole, jusqu’au 26 décembre, alors ne tardez pas si vous n’y avez pas encore fait un tour !

Sélène Llamas


PUISSE LE SORT VOUS ETRE FAVORABLE…

Cher(e)s étudiant(e)s de la ville rose,

Vous êtes sans doute au courant de la chasse au trésor qui va se dérouler dans notre ville bien aimée…

Le concept : 10 000 euros seront cachés à travers 10 cartes d’une valeur de 1000 euros chacune dans les rues de Toulouse. Pour parvenir à les trouver, il vous faudra résoudre une centaine d’énigmes et d’indices disponibles sur Internet.

10000€Cette mission est lancée par Speedcashcache, une jeune start-up toulousaine créée il y a quelques mois. Toulouse sera donc la première ville française à accueillir ce jeu hiddencash, inspiré initialement par Jason Buzy, un jeune milliardaire à l’origine d’une énorme chasse au trésor dans les rues de San Francisco en 2014.

Le projet a été lancé il n’y a que quelques semaines et connaît déjà un grand succès avec plus de 4300 inscrits ! Le jour J n’a malheureusement pas encore été dévoilé… Pour l’instant, pas de date précise, nous savons seulement que cette fameuse chasse aura lieu avant les fêtes de fin d’année. Et une fois lancée, elle ne durera que 10 jours seulement !

Pour s’inscrire, il vous suffit d’envoyer votre adresse mail sur speed-cashcache.com !
Alors n’attendez plus ! Inscrivez-vous ! C’est le moment de renflouer les caisses avant les fêtes de fin d’année ! La chasse est (bientôt) ouverte !
Et n’oubliez pas, comme le disait Blair Waldorf : « Celui qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques ».

Xoxo,

Tristan Herment


LA FETE EST FINIE : LE GRAND RETOUR D’ORELSAN

Crédit : Melty

Tous les médias en ont parlé : vendredi 20 octobre Orelsan faisait son grand retour avec son nouvel album La fête est finie : un travail salué par la presse et (comme d’habitude) un festival de punchlines que l’on a voulu découvrir sans plus attendre.

Le rappeur revient plus engagé que jamais

Le rappeur normand, qui a su se démarquer avec ses textes recherchés, avait annoncé son nouvel album avec le titre provocateur et cru Basique où il nous dit nos 4 vérités :
« Les hommes politiques doivent mentir sinon tu voterais pas pour eux (basique) » ; « Cent personnes possèdent la moitié des richesses du globe (simple) » etc.
Après avoir supporté la langue de bois des politiques durant la dernière campagne présidentielle, on reprend les « bases » : “J’ai écrit cet album pendant les élections. Je me disais qu’il y avait plein de trucs qui n’allaient pas. Avec Internet et les réseaux sociaux, on a l’impression qu’on dit tout et n’importe quoi. Alors je trouvais ça ‘fun’ de revenir sur les bases. » explique-t-il au micro d’Europe 1. Il se lasse également du trop-plein de commentaires exprimés à tort et à travers sur les réseaux sociaux comme dans les médias et dont il fait l’objet, comme toute personne publique.
« Le monde est un PMU où n’importe qui donne son mauvais point de vue » – San
Enfin, il évoque sa position en tant que rappeur blanc, pas évidente à assumer dans ce milieu artistique encore très formaté, et à un moment où l’extrême droite a pris de l’ampleur et ravivé des conflits raciaux.
« J’aurais pu sauver la vieille France […], donner aux racistes de l’espoir, mais je fais de la musique de Noir » – Christophe

Un gain de maturité

Aurélien Cotentin a 35 ans, et cela se ressent dans ses titres. Dans La fête est finie il écrit :
« Un jour, tu trouves la Vodka/Red Bull dégueulasse, la musique est trop forte, tu connais aucun son qui passe »
Dans cet album, il prend du recul sur son environnement, donne des conseils avisés, parle de sa célébrité. C’est même la première fois qu’il écrit une chanson d’amour, a-t-il confié vendredi dans Quotidien. Ce qui lui donne l’occasion de tordre le coup aux anciennes polémiques qui avaient frappé en 2009 à l’égard de son titre Sale Pute (et qui lui avait valu un procès de plusieurs associations féministes mais qu’il avait fini par gagner). Dans Paradis, Orelsan se transforme en romantique et s’adresse à sa bien-aimée :
« Je comprends pas pourquoi tu t’inquiètes quand tu prends du poids
Pour moi, c’est ça de pris, ça fait toujours plus de toi »

Orelsan s’assagit et semble prêt à transmettre son expérience. Dans Notes pour trop tard, il nous donne des conseils avisés, ceux que lui-même aurait voulu recevoir :
« T’empêcheras jamais les gens d’parler
Et, comme t’es chelou, y a peut-être moyen que les gens veuillent te frapper
Tu peux faire des pompes, tu peux apprendre à te battre
Mais même musclé, ça fait toujours mal de prendre une droite »

En bon fils de profs, il donne également des conseils d’orientation et nous encourage à vivre nos rêves même s’ils nous semblent difficiles à atteindre :
« T’as juste besoin d’une passion
Donc écoute bien les conseillers d’orientation et fais l’opposé de ce qu’ils diront
En gros, tous les trucs où les gens disent : “Tu perds ton temps”
Faut que tu te mettes à fond dedans et que tu t’accroches longtemps »

→ Le conseil pratique qui pourra vous servir en soirée :

« Quand tu rentres, prends ton ticket de vestiaire en photo »

La petite info toulousaine :

La photo de l’album a été prise tout près de l’IUT : c’est dans le métro toulousain à la station Ramonville qu’Orelsan a choisi de faire son shooting, certainement plus accessible que celui de Paris, comme l’informe Tisséo dans un tweet enthousiasmé.

Avec cet album, Orelsan a encore une fois su montrer son talent tout en se renouvelant, et en seulement trois jours, l’album est déjà certifié disque d’or.

Marie GAIAO



J-27 AVANT L’ARRIVEE DE LA 4G DANS LE METRO DE LA VILLE ROSE !

Vous l’attendiez ? Elle arrive enfin ! La 4G débarque dans le métro toulousain le 10 Novembre 2017 !
La mairie de Toulouse s’est mobilisée pour que les toulousains puissent enfin profiter du réseau dans le métro.

metroCependant, ne l’oublions pas, qui dit 4G dit… conversation téléphonique ! Vous pouvez donc dire adieu à vos seules minutes de tranquillité dans la journée, et bonjour à toutes les personnes sans éducation qui parlent (et parfois crient) au téléphone, comme si elles étaient seules dans la rame. Quelques règles de cohabitation devront donc être instaurées.
Alors s’il-vous plait, ne faites pas partie de cette catégorie d’individus ; ayez un minimum de respect pour votre entourage, et votre entourage vous le rendra !

Mais voyons le bon côté des choses :

Dans quelques jours, il vous sera possible d’écouter votre musique via YouTube, de répondre à vos mails ou à vos SMS, de regarder le dernier épisode de votre série préférée avant d’arriver à l’IUT, ou encore de souhaiter une bonne journée à votre grand-mère !

Fini les longs moments de solitude à nous regarder dans la vitre du métro toulousain, qui d’ailleurs nous grossi, soit dit en passant !
Vous aurez désormais la possibilité de prévenir vos amis d’un (éventuel) retard au premier cours de 09:00h ! Comme c’est pratique !
Allez, patience les geeks, plus que trois semaines à tenir !
© Crédit : milkshakeofideas

Tristan Herment


UN PEU PLUS PRES DES ETOILES

Passionnés d’astronomie, simplement curieux ou admirateur de Thomas Pesquet : ces actualités sont pour vous !
En 2017, la Cité de l’Espace fête ses 20 ans. Eh oui, 20 ans que ce centre culturel de 4000 m2, consacré à l’astronomie, vous fait voyager ! En 2016, vous avez d’ailleurs été un peu plus de 323 000 astronautes en herbe à la visiter !
cité de l'espace
Et même si la fin de l’année approche, les festivités sont bien loin d’être terminées. En effet, à l’occasion du 20ème anniversaire, il vous sera possible, le 15 octobre prochain, d’aller à la rencontre de Thomas Pesquet. Vous savez, l’astronaute Français qui nous a fait voyager avec lui tout au long de son expédition, à bord de Soyouz MS-03, et qui a partagé ses connaissances et ses découvertes avec nous, par le biais des informations, ainsi que ses magnifiques clichés de notre belle planète, vue depuis l’espace.
Mais ce n’est pas tout ; de nombreuses animations et activités vous attendent : vous aurez l’occasion de rencontrer des responsables de missions spatiales, d’échanger avec de grands sportifs ou artistes passionnés d’espace, et d’assister en fin de journée, à la diffusion d’un show vidéo, spécialement créé pour ce jour exceptionnel.
L’évènement, basé sur le partage, est gratuit et demande seulement une inscription sur le site de la Cité de l’Espace.
Attention, les réjouissances ne s’arrêtent pas là ! La semaine qui suit, du 16 au 20 octobre, se déroulera le 30ème congrès mondial des astronautes.
Cité de l'espace
Après Stockholm, c’est la ville rose qui a l’immense honneur d’accueillir cet événement mondialement connu, avec la présence de 100 astronautes et chercheurs internationaux.
C’est une chance et une opportunité pour la Cité de l’Espace, mais également pour vous, qui pourrez suivre en direct, ou en différé, toutes les conférences directement diffusée sur le site de la Cité. Alors ne laissez pas passer la chance d’en savoir un peu plus sur ce qui se passe là-haut, juste au-dessus de vos têtes.
Attention, décollage immédiat, bonne semaine et bonne expédition !
© Crédit : La Cité de l’Espace.

Amélie Grimal



TOULOUSE OUVRE LES FESTIVITES !

Bonjour à tous les étudiants des IUT de Paul Sabatier ! Alors ? Comment c’est passée cette rentrée ? Dans tous les cas, si cette dernière fut douloureuse pour certains, l’équipe Curios’IUT s’est mobilisée pour que vous soyez au courant de l’actu toulousaine !
Cette semaine à Toulouse, c’est le moment de se bouger : fini les soirées cocooning devant la télé à manger des pizzas ! C’est le moment de sortir !

La première actu qu’on vous propose, c’est tout simplement l’arrivée du DJ américain Jeff Mills à Toulouse. Il sera dans la Ville Rose pour trois nouveaux concerts avec l’Orchestre National du Capitole. C’est un contenu plutôt insolite que le DJ américain vous propose : au programme : de la musique techno avec…de la musique classique !
Vous l’attendiez ? Il vient à vous, alors n’hésitez pas à réserver vos places dès à présent !

La deuxième actu, c’est notre préférée : Toulousevous avez toujours rêvés de tomber sur un Flash Mob en vous promenant Place du Capitole ? Comme dans le film « Friends with benefits » avec les acteurs Mila Kunis et Justin Timberlake ? Alors votre rêve est désormais réalisable !
Le Jour de la Danse, c’est l’actu culturelle qu’on vous propose : le 30 Septembre 2017, c’est la danse qui occupera les rues de la Ville Rose.
La place Saint-Georges et la place du Capitole seront les deux lieux incontournables de cet évènement. Pour info, un gigantesque bar sera installé sur la place du Capitole, à bon entendeur, salut !
crédit photo : Auréliane Cléostrate

Tristan Herment & Auréliane Cléostrate