LA BOITE A LIRE: VOUS N’ACHETEREZ PLUS JAMAIS DE LIVRES !

Qu’elles possèdent la forme d’un petit chalet en bois, un design moderne ou l’allure d’une grosse boîte remplie de livres, les boîtes à lire s’implantent un peu partout dans le paysage français, et le concept se développe de plus en plus au niveau de notre belle ville Rose.

Le Concept:

Les boites à lire sont des lieux d’échange et d’accès à la culture pour tous. Placées dans des lieux de passage, des jardins publics, près de monuments, ou encore dans votre centre commercial, leurs formes varient, mais le concept reste le même : un échange littéraire ouvert à tous, et complètement gratuit.
Il vous suffit d’emmener des ouvrages qui n’ont plus d’utilité, ou tout simplement que vous avez adoré et que vous souhaitez partager. Puis, de les déposer ensuite dans ces fameuses boîtes à lire, et en échange, vous pouvez repartir avec les ouvrages de votre choix. C’est simple, gratuit, basé sur la confiance et le partage, car personne ne « gère » ces boites : elles sont en libre-accès.
© Crédit : Pixabay

Où est-ce que je les trouve ?

La France entière possède des boites à lire, et il existe même un site où vous pouvez trouver celles qui sont le plus proche de chez vous (le site boite-a-lire.com).

Et à Toulouse ?

Toulouse possède déjà 15 boîtes réparties un peu partout dans ses quartiers (Les Carmes/ Capitole, St Cyprien, Bonhoure/Côte Pavé, Jolimont/Gramont…) et a annoncé l’ouverture de 12 nouvelles boites, d’ici la fin de l’année (encore une fois, n’hésitez pas à consulter le site boite-a-lire.com pour voir où elles sont disposées dans la ville de Toulouse).
Notre quartier de Rangueil en possède d’ailleurs une : 3 chemin des Clotasses – 31400 Toulouse.

Pourquoi ce concept est cool ?

Parce que vos lectures ne vous coûteront plus un euro. Parce qu’il y en a pour tout le monde, et pour tous les goûts. Parce qu’il y en a partout en France, et que vous pouvez emprunter ou déposer des livres dans n’importe quelle boîte. Parce que c’est basé sur le
partage. Et puis, c’est sympa de faire découvrir aux autres des lectures que l’on a appréciées, non ?

Amélie Grimal


5 FILMS À ALLER VOIR EN OCTOBRE

Le cinéma c’est sympa, mais il faut trouver les films à voir. Voici une liste non-exhaustive, et pour tous les goûts, des cinq films à aller voir en octobre :

Choisir un film c’est assez compliqué. Outre le fait que les goûts de chacun soient différents, on choisit un film en fonction des acteurs, du réalisateur, de la société de production, de l’auteur du livre, si c’est une adaptation, et bien d’autres paramètres, propres à chacun. Mais, pour vous aider dans vos choix, Curios’ IUT vous a préparé une liste de cinq films à voir en octobre :

Le plus effrayant : Ça (IT)

caPremier dans notre liste, ce film est en fait une exception : il est sorti le 20 septembre 2017. Cependant, dans une liste de films à voir en octobre, il requiert notre attention. Réalisé par Andrés Muschietti, c’est l’adaptation du roman Ça de Stephen King, adaptation qui va donner lieu à un deuxième film.
Ce film relate les aventures d’un groupe de sept enfants, dans la ville de Derry, recherchant une créature qui serait responsable de disparitions, et prenant souvent l’apparence d’un clown, « Ça ».

blade runnerLe plus futuriste : Blade Runner 2049

Depuis le 4 octobre 2017, vous pouvez voir le nouveau film de Denis Villeneuve, Blade Runner 2049. Suite du film de 1982 de Ridley Scott, il annonce la couleur avec un casting plutôt haut de gamme incluant Harrison Ford et Ryan Gosling, ainsi que la présence de Robin Wright et d’Ana de Armas.
Emporté par la musique de Hans Zimmer et Benjamin Wallfisch, l’officier K (Ryan Gosling) part à la recherche de Rick Deckard (Harrison Ford) dans un monde futuriste sombre.

Le plus comique : Kingsman : le cercle d’or

KingsmanRéalisé par l’excellent Matthew Vaughn, le génial réalisateur de Kick Ass , et également réalisateur du premier film, l’agent Britannique revient sur les écrans, après son succès de 2015. Emporté par un casting haut de gamme comprenant entre autre Colin Firth ( Le Discours d’un Roi ), Mark Strong ( Kick Ass ), Channing Tatum ( G.I. Joe ) et Taron Egerton dans le rôle principal.

knockLe plus français : Knock

Adaptation de la pièce de théâtre Knock de Jules Romains, cette production française sortira le 18 octobre 2017. Réalisé par Lorraine Lévy, soeur de l’écrivain Marc Lévy, ce film pourrait vous plaire, notamment grâce à la présence de l’excellent Omar Sy.

Le plus « merveilleux » (Marvel) : Thor: Ragnarok

Thor
Il arrive au cinéma ; le dix-septième film de l’univers cinématographique Marvel (MCU). Comme pour les deux précédents Thor, on retrouve les acteurs du monde d’Asgard, avec en prime la présence de Hulk. Film très attendu, avec un casting cinq étoiles, notamment grâce à Anthony Hopkins, Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Mark Ruffalo, et à l’apparition de Cate Blanchett.

Alors, que vous soyez seul ou accompagné, l’occasion d’aller au cinéma ne manque pas… !

Jean-Philippe Roger


UN PEU PLUS PRES DES ETOILES

Passionnés d’astronomie, simplement curieux ou admirateur de Thomas Pesquet : ces actualités sont pour vous !
En 2017, la Cité de l’Espace fête ses 20 ans. Eh oui, 20 ans que ce centre culturel de 4000 m2, consacré à l’astronomie, vous fait voyager ! En 2016, vous avez d’ailleurs été un peu plus de 323 000 astronautes en herbe à la visiter !
cité de l'espace
Et même si la fin de l’année approche, les festivités sont bien loin d’être terminées. En effet, à l’occasion du 20ème anniversaire, il vous sera possible, le 15 octobre prochain, d’aller à la rencontre de Thomas Pesquet. Vous savez, l’astronaute Français qui nous a fait voyager avec lui tout au long de son expédition, à bord de Soyouz MS-03, et qui a partagé ses connaissances et ses découvertes avec nous, par le biais des informations, ainsi que ses magnifiques clichés de notre belle planète, vue depuis l’espace.
Mais ce n’est pas tout ; de nombreuses animations et activités vous attendent : vous aurez l’occasion de rencontrer des responsables de missions spatiales, d’échanger avec de grands sportifs ou artistes passionnés d’espace, et d’assister en fin de journée, à la diffusion d’un show vidéo, spécialement créé pour ce jour exceptionnel.
L’évènement, basé sur le partage, est gratuit et demande seulement une inscription sur le site de la Cité de l’Espace.
Attention, les réjouissances ne s’arrêtent pas là ! La semaine qui suit, du 16 au 20 octobre, se déroulera le 30ème congrès mondial des astronautes.
Cité de l'espace
Après Stockholm, c’est la ville rose qui a l’immense honneur d’accueillir cet événement mondialement connu, avec la présence de 100 astronautes et chercheurs internationaux.
C’est une chance et une opportunité pour la Cité de l’Espace, mais également pour vous, qui pourrez suivre en direct, ou en différé, toutes les conférences directement diffusée sur le site de la Cité. Alors ne laissez pas passer la chance d’en savoir un peu plus sur ce qui se passe là-haut, juste au-dessus de vos têtes.
Attention, décollage immédiat, bonne semaine et bonne expédition !
© Crédit : La Cité de l’Espace.

Amélie Grimal



J-2 AVANT LA SORTIE DE RIVERDALE !

La série Riverdale, ayant eu un grand succès cette année, était d’abord prévue pour le milieu de l’année 2018. Tu n’es sûrement pas prêt ; elle revient finalement ce mercredi 11 octobre !

Rafraîchis ta mémoire sur la saison 1 !

  • On découvre enfin qui était le responsable du meurtre de Jason . Betty trouve une clé USB dans la veste du fils Blossom, et se rend compte que c’est bel et bien Cliff Blossom qui a tué son propre fils. Mais pourquoi ? Encore un mystère, car le père se pend.
  • Cheryl, en dépression, a très mal vécu la révélation sur son père. Elle essaye de se suicider en sautant dans un lac gelé, mais Archie la sauve. Elle finit alors par brûler le manoir des Blossom.
  • Côté couple : Jughead et Betty sont ensemble. Du côté de Veronica et Archie ? Veronica décide d’en parler à Betty, qui réagit plutôt bien.
  • On ne s’y attendait pas, mais Jughead rejoint le groupe serpent !
  • Comment se termine la saison ? Alors que Archie et son père se trouvent chez Pop, une fusillade éclate, et Fred Andrews, le père d’Archie, se fait tirer dessus. Survivra-il ? La saison se termine sur ce suspense insoutenable.

Combien d’épisodes ?

Pour notre plus grand bonheur, la saison 2 de Riverdale annonce 22 épisodes, soit le double de la saison 1 !

Changement/nouveaux personnages ?

Reggie, le rival d’Archie, sera remplacé par Charles Melton. Ne soyez pas surpris si le visage du personnage change !

crédit The CW Netflix – TBA

Nick St. Clair:

L’ex de Veronica, tout droit venu de New York, débarque. Va-t-il semer le trouble dans la relation de la brunette, avec Archie ?

Images/Michael Loccisano

Chic :

Le frère caché de Betty : On découvre qu’Alice, la mère de Betty, a eu un enfant au lycée, qui a été adopté. Notre nouveau personnage préféré de la saison 2 ?

Hiram Lodge

Le père de Veronica sort de prison, et va faire son arrivée en ville ! Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Image/courtesy of FOX

Toni Topaz

Toni Topaz, la bisexuelle, arrive à Riverdale. Va-t-elle mettre son grain de sel dans le couple de Betty et Jughead ?

photo/amy graves gettyimages

Penny Peabody

Le père de Jughead, toujours en prison, va être aidé par l’avocate Penny Peabody.

Crédit TBA

Sweet Pea et Fangs Fogarty

Ces deux Southside Serpents vont croiser la route de Jughead.

Crédit riverdale bresil twitter

 

 

 

Naomi Ndukwe


LA NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES A TOULOUSE

Le Samedi 20 mai 2017 s’est déroulée la 13 ème édition de la nuit européenne des musées. Nous nous sommes rendus sur place pour voir ce que nous offraient les musées de la ville de Toulouse.
Nous avons débuté la soirée au Muséum d’Histoire Naturelle où nous avons été accueillis par le personnel du musée qui arborait… des masques de chat. Et pour cause, à l’occasion de l’exposition temporaire sur les chiens et les chats, le musée a proposé aux visiteurs de partir à la recherche de chats cachés tout au long du parcours, spécialement plongés dans la pénombre. A la clé, le gagnant, tiré au sort, a eu droit à une nuit privatisée au musée, en famille ou entre amis.
Cette nouvelle manière de visiter le musée a principalement attiré les familles. Mais on pouvait également croiser de nombreux jeunes adultes. Le brouhaha permanent, présent dans le musée, donnait à l’ensemble un aspect convivial.
Initiative intéressante: le musée a mis à contribution des élèves du collège Émile Zola qui ont réalisé de la médiation autour de la baleine. Le squelette suspendu au-dessus de nos têtes, nous avons ainsi découvert l’histoire du squelette et le mode de vie de la baleine.
Nous avons interrogé les élèves qui nous ont expliqué que ce projet avait déjà été réalisé l’an dernier et qu’ayant remporté du succès, il s’est réitéré cette année. Ils sont plutôt satisfaits de cette expérience.
La soirée s’est poursuivie au musée des Augustins où les visiteurs ont pu découvrir les œuvres d’une manière plutôt spéciale. En effet, pour l’occasion, le musée a réalisé un partenariat avec les siestes électroniques qui ont plongé l’ensemble du musée dans une ambiance musicale aux sonorités planantes. Des sièges et des poufs étaient placés dans toutes les salles du musée et le cloître était éclairé par des lanternes et des bougies.
Tout comme le muséum, le musée des Augustins a mis à contribution des élèves de 6 ème , du collège Hubertine Auclert, cette fois-ci, qui ont réalisé des masques en carton, inspirés de la sculpture de Saint Michel terrassant le démon, datant du XVème siècle. Les visiteurs pouvaient se photographier en portant ces masques.
Les élèves avaient également réalisé des sculptures en argile et peint des chimères.
Pour finir la visite du musée, nous sommes montés à l’étage où sont exposés de nombreux tableaux, et nous avons assisté à un atelier de danse. Après 15 minutes d’échauffement, les visiteurs volontaires ont réalisé une chorégraphie de danse contemporaine, en reprenant les positions représentées sur l’un des tableaux de la salle. Charge aux spectateurs de deviner de quels personnages il s’agissait.
Pour finir la soirée, nous nous sommes rendus au musée Saint Raymond où nous avons été accueillis par un artiste de cirque, suspendu à une chaise dans la cage d’escalier. En montant au 1 er étage, nous avons profité d’un concert de guitare réalisé par un artiste qui avait le visage peint de blanc, faisant écho aux bustes exposés dans la salle.
Puis des intervenants ont mimés les reliefs représentant les travaux d’Hercule, qui sont exposés de manière permanente dans le musée.
Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’assister à la nuit européenne des musées, sachez qu’elle vous propose une manière originale et vivante de découvrir les différentes œuvres exposées.
Alors même si vous n’êtes pas amateur de musées, essayer d’aller y faire un tour l’an prochain. Vous pourrez avoir des surprises.

Séverine THEME



IL ÉTAIT UNE FOIS… DES AILES ET DES ÉTUDIANTS…

Airexpo est un meeting aérien très particulier. Il prend place près de Toulouse, ville d’aviation. C’est le seul meeting européen entièrement organisé par des étudiants. Bienvenu dans un monde où l’exploit est la règle!
L’équipe des bénévoles
L’équipe des bénévoles

Situé près de Toulouse, et plus précisément de Muret, ville de Clément Ader, l’aérodrome du Lherm est un petit aérodrome de campagne. Perdu entre les champs, il n’est pas très impressionnant. C’est pourtant là, dans un petit bâtiment assez isolé que sont formés les pilotes d’avions par l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile). Tout est silencieux, en ce matin du samedi 20 mai 2017. Mais ce calme apparent ne va pas durer. Déjà, les organisateurs du meeting arrivent suivis par les bénévoles. Et bientôt, les premiers ordres vont fuser, les premiers moteurs vont vrombir avant l’arrivée vers 10 h des visiteurs. Quel est ce meeting, pourquoi est-il si important ? Tant de questions à se poser et qui méritent des réponses.

1. LE MEETING AIREXPO, SON HISTOIRE

Créé en 1987, ce meeting a deux particularités :

  • Seul meeting en Europe entièrement organisé par des étudiants, c’est-à-dire une équipe qui change entièrement chaque année ;
  • Troisième meeting de France par son importance.

Il attire en effet chaque année entre 5 000 et 30 000 visiteurs. Et il attire aussi chaque année les meilleurs avions de France, comme la PAF (Patrouille Acrobatique Française, absente cette année), ou la team Rafale Solo Display, sans oublier les Airbus et ATR (deux constructeurs Toulousains).

” C’est l’occasion pour chacun de se dépasser mais aussi d’apprendre beaucoup.”

(Louis Ebel, président de l’édition 2017)

Ce meeting est organisé par les étudiants en première année à l’ENAC et à SUPAERO à Toulouse. Passionné(e)s d’aviation, ils sont désignés dès la rentrée par l’équipe de l’année précédente. Et ils sont « lâchés » dès octobre. L’équipe se compose d’un bureau, de commissions avions, partenaires, communication et logistique. En tout une quarantaine de personnes issues des deux écoles. Chaque étudiant investit en moyenne 300 heures de son temps pour ce meeting, une expérience inoubliable et rarement renouvelable.

Tecnam P2002-JF de la patrouille YellowTecnam P2002-JF de la patrouille Yellow

Et pour finir sur l’organisation de ce meeting, laissons Louis Ebel, président de l’édition 2017 nous donner ses conseils majeurs pour organiser un tel évènement : “Avant tout constituer un noyau solide avec des personnes motivées. Persévérer car l’organisation de tout événement de grande ampleur nécessite énormément d’énergie. C’est l’occasion pour chacun de se dépasser mais aussi d’apprendre beaucoup.”

2. AIREXPO 2017

Airexpo ce sont des avions, mais avant tout des hommes. Les bénévoles sont tous arrivés quelques heures avant les visiteurs, afin de vérifier que tout allait bien se passer. Les organisateurs leur donne leur position, et tous se dispersent par groupes de trois. Le silence disparait, envahit par le grondement des premiers moteurs d’avions et d’hélicoptères. Les visiteurs ne sont pas encore arrivés que les pilotes tentent de les épater !
10h00 : les premiers visiteurs arrivent, et c’est la cohue. Tous essayent de trouver une place, et les hommes en orange, les bénévoles, les aident. L’organisation est très bien ficelée, et beaucoup de visiteurs s’appuient sur eux. Entre donner des informations et placer des voitures, ils ne savent plus où donner de la tête.

ATR 72-600ATR 72-600

Bientôt la cohue se calme, les visiteurs sont arrivés et le meeting commence. Les présentations en vol se succèdent. L’après-midi commence, avec les présentations des avions de transports notamment, comme l’AIRBUS A350-1000 XWB ou l’ATR 72-600. Le soleil est au rendez-vous, faisant de cette présentation un moment délicieux pour tous. Les patrouilles se succèdent, avec des évolutions magnifiques et exceptionnelles. Finalement on n’attend plus que le clou du spectacle. Mais il tarde. Michel Drucker et Claire Merouze nous partage dans ce temps d’attente, leurs expériences de l’aviation. Les avions se posent, en saluant le public.
Et le bruit assourdissant fait taire toute les voix. C’est le clou du spectacle, le Rafale Solo Display, l’avion de présentation de l’armée, le chasseur polyvalent. Dès les premiers passages, tous ont les yeux rivés vers le ciel. On ne peut s’empêcher de le regarder (et de l’entendre). Il enchaine des passages autour de l’aérodrome, puis après une très belle présentation, reprend la direction de Francazal. C’est un peu la fin du meeting, car les visiteurs commencent petit à petit à partir.

Rafale Solo DisplayRafale Solo Display

Les parkings sont envahis, mais les bénévoles sont là pour réguler la circulation. D’ailleurs, beaucoup de visiteurs les remercient. A l’exemple de ce petit garçon de huit ans déguisé en pilote de Rafale, et qui saluait de manière militaire un des bénévoles. Le meeting s’est réellement terminé à 18h00, et les bénévoles, après un peu de rangement ont mangés dans une ambiance assez familiale.
Si vous n’y êtes jamais allé, je vous conseille de venir l’an prochain pour le visiter, voire y venir comme bénévole, une très bonne expérience pour un étudiant.
© – Crédits photos – Airexpo

Jean-Philippe Roger


TOULOUSE OUVRE LES FESTIVITES !

Bonjour à tous les étudiants des IUT de Paul Sabatier ! Alors ? Comment c’est passée cette rentrée ? Dans tous les cas, si cette dernière fut douloureuse pour certains, l’équipe Curios’IUT s’est mobilisée pour que vous soyez au courant de l’actu toulousaine !
Cette semaine à Toulouse, c’est le moment de se bouger : fini les soirées cocooning devant la télé à manger des pizzas ! C’est le moment de sortir !

La première actu qu’on vous propose, c’est tout simplement l’arrivée du DJ américain Jeff Mills à Toulouse. Il sera dans la Ville Rose pour trois nouveaux concerts avec l’Orchestre National du Capitole. C’est un contenu plutôt insolite que le DJ américain vous propose : au programme : de la musique techno avec…de la musique classique !
Vous l’attendiez ? Il vient à vous, alors n’hésitez pas à réserver vos places dès à présent !

La deuxième actu, c’est notre préférée : Toulousevous avez toujours rêvés de tomber sur un Flash Mob en vous promenant Place du Capitole ? Comme dans le film « Friends with benefits » avec les acteurs Mila Kunis et Justin Timberlake ? Alors votre rêve est désormais réalisable !
Le Jour de la Danse, c’est l’actu culturelle qu’on vous propose : le 30 Septembre 2017, c’est la danse qui occupera les rues de la Ville Rose.
La place Saint-Georges et la place du Capitole seront les deux lieux incontournables de cet évènement. Pour info, un gigantesque bar sera installé sur la place du Capitole, à bon entendeur, salut !
crédit photo : Auréliane Cléostrate

Tristan Herment & Auréliane Cléostrate