Tout ce qu’il faut savoir de la grande finale !

Mercredi 14 février 2018, s’est déroulée en amphi BC-52 du département Infocom de l’IUT Ponsan, la finale du challenge de l’éloquence. Près de 105 personnes dans l’assistance, 8 jurés, 15 finalistes, 3 gagnants… Cinq jours après l’événement il est temps de revenir sur les moments forts de la finale.
Rappelons que la thématique générale est “l’actu”, les candidats ont donc eu environ huit minutes pour séduire le jury. On y compte Patrick Fraysse, Joakim Brabant professeur de théâtre, Arlette Bouzon, Christelle Skorupka, Marc Paez, Laurent Morillon, Bertrand Vignaux professeur de français au lycée Emilie de Rodat, et Jean-Thierry Julia.

Commençons par le commencement. Dès 14h, le public prêt à encourager ses camarades est installé, la mise au point des caméras est effectuée, les jurés font leur entrée. Après une introduction des organisateurs, nous avons le droit à une séance photo des membres du jury, internes et externes à l’IUT.

Puis, avant d’écouter nos candidats, nous avons eu l’honneur d’entendre le discours du président du jury Marc Paez, vainqueur des “As de la Plaidoirie” en 2015 et étudiant en master Droit des affaires à l’UT1 (Capitole). Il y rappelait qu’il ne suffit pas d’être éloquent, mais qu’il faut aussi convaincre.

En résumé, sont passés en première partie: Alice Vogel, Coline Cheradame, Flore Grondin, Solenne Corlouer, Julie Warnet, Paula Moreau, Laura Fougerouse et Cloé Speisser. Puis, Raphaël Ginisty, Julia Soler, Erwann Ducos, Lou Robert, Chrystel Lebrun, Luna Christophe et Swann Isern en deuxième partie. Chaque candidat.e était accueilli.e avec une musique qu’il avait choisi et présenté.e. de manière originale (passion et “phobie”).
Discours humoristiques, plus sérieux, théâtraux, critiques et politiquement engagés se sont succédés au cours de cette après-midi. C’est aux alentours de 17h30, que le jury annonça les vainqueurs qui sont: Laura Fougerouse à la première place, suivie de Raphaël Ginisty et enfin Lou Robert.

Lou Robert, Laura Fougerouse, Raphaël Ginisty (de gauche à droite).

Qu’ont-ils gagné? Le premier prix était une enceinte Bose. Le deuxième, un polaroïd Fujifilm, et le troisième, une carte cadeau de 50€ à la FNAC. Pour les douze autres, ils ont gagné des souvenirs et de l’expérience.

En parlant de remise des prix, est élue citation de l’année, une pensée de Michel Field reprise par trois de nos candidats dans leurs discours: “L’actualité. Ne rien choisir, tout prendre. S’étonner de tout. Insatiable curiosité, inlassable marée dont la vague laisse sur la grève les traces de faits, de noms, d’événements, trop vite effacés par la vague suivante.” Suivie d’une phrase de Milan Kundera “être possédé par l’actualité, c’est être possédé par l’oubli”.

L’après-midi s’est terminée par une collation où candidats, jury et publics ont pu échanger sur leurs discours favoris. Et où nous, avons pu récolter rien que pour vous quelques interviews…

Solene MIZELE


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *