Les instruments de musique genrés ?

Ces derniers temps, j’ai remarqué de nombreux médias abordant la question de la musique et de l’instrument de musique, ce dernier prétendument préféré pour un sexe et pas pour un autre. Pour ceux qui ont la chance et l’opportunité d’apprendre à jouer d’un instrument, vous posez-vous la question duquel vous voulez jouer ?
N’avez-vous pas le sentiment que vous avez déjà une affinité avec un instrument en particulier…

J’ai trouvé la question intéressante, puisque si les questionnements quant aux performances du genre et dissociations cognitives sont de plus en plus abordés : il y a matière à émettre de nouvelles problématiques sous-jacentes.

Même lorsque l’on pense disposer de notre libre-arbitre, est-ce réellement le cas ? Sommes-nous réellement les seuls décisionnaires de nos choix et activités ?

Étant moi-même musicienne, j’ai alors été intriguée par l’idée : la musique, une activité genrée ? Partie dans ce raisonnement, ai-je choisi de jouer, du piano en l’occurrence, parce que l’instrument me plaisait réellement ou parce qu’il m’était déjà prédestiné ?

Historiquement, les instruments ont été considérés, à un moment donné, plus masculins que féminins. En découle de manière plus naturelle, plus “automatique”, une association fréquente d’un son aigu à la sensibilité des femmes et, de tonalités plus fortes et lourdes pour les hommes.

Pourtant, il est évident que la pratique de la batterie, de la contrebasse et d’instruments dits “masculins” (merci les clichés) ne leur sont pas uniquement réservés. La réciproque est également vraie, un homme peut et doit pouvoir jouer du piano ou de la harpe s’il le souhaite, ce n’est pas uniquement féminin !

Malheureusement, la réalité est plus compliquée ! Les solutions ne se bousculent pas au portillon. Comme souvent, lorsque l’on cherche à évoluer et changer les mentalités, c’est à un phénomène d’ampleur que l’on aspire !
Alors, comment rendre la musique, peu importe sa forme ou même son fond, accessible ?

L’éducation semble ainsi la réponse la plus logique. Intrinsèque au foyer ou non, le plus important c’est de faire comprendre à son entourage que la musique est un art d’expression. Il ne faut pas chercher à la catégoriser.

Amusez-vous à imaginer un panel de possibilités et épanouissez-vous en recherchant plus !

Merci bien pour la lecture et à bientôt pour de prochains articles !

Sources :
Les instruments de musique ont-ils un genre ? Aliette de Laleu – France Culture / Musique
Musique: malheureusement, les instruments ont un sexe, Aliette de Laleu – Slate.fr

Flore Grondin


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *