Soirée Curiosités au Bikini ou comment j’ai retrouvé foi en la chanson française….

Le Dimanche 18 février, a eu lieu la soirée Les Curiosités au Bikini. Ma place déjà réservée par une amie depuis un petit moment, je m’y suis rendue presque à contre cœur, peu emballée par le programme de la soirée. En effet, entre mélodies peu originales, textes vides et déficit de style, autant dire que mes aprioris sur la variété chanson française étaient assez ancrés. Une fois sur les lieux, ma perplexité n’a fait que s’accroître lorsque que j’ai vu un public rempli de personnes qui ne semblaient pas trop savoir ce qu’elles faisaient là non plus.

Néanmoins, à ma grande surprise et pour mon plus grand étonnement, j’ai adoré le concert et les chanteurs qui s’y sont produits.

En effet, j’ai découvert trois artistes. Trois ovnis ayant chacun incarnés trois qualités qui, selon moi, manquent cruellement à la chanson française actuelle.

Foé, un musicien dans l’air du temps à la signature digitale frappante

Dès les premiers instants j’ai été frappé par sa singularité : ses chansons ont toute une base rythmique électro et sont accompagnées de textes forts et émouvants. Ainsi, dans une de ses chansons Nouria, il rend notamment hommage à ses grands-parents, ou bien à sa mère dans Mommy.

Le plus intéressant est donc le contraste qu’il opère entre l’intru assez dynamique, électro et ses textes poignants extrêmement travaillés. Il montre donc que la chanson française peut être non seulement ultramoderne et, en dépit de l’avis populaire concernant la musique numérique, pleine de sens!

Rdv le mois prochain, le 20 avril, pour la sortie de son premier album !

Eddy de Pretto : l’avant-gardiste de la nouvelle chanson française

Vous l’avez peut-être aperçu récemment à la TV, Eddy de Pretto est un auteur-compositeur et interprète à part entière… Son style indéfinissable se traduit par des textes forts, poétiques et cohérents souvent dans une critique très fine de la société actuelle. Ses chansons abordent une panoplie de thèmes et de sujets à priori « bateaux » comme la banlieue avec Beaulieu, la jeunesse avec C’est la Fête de trop ou bien même l’amour. Cependant, il parvient à les articuler de façon à y apporter sa touche exclusive : ses chansons rendent hommage à la langue française avec des paroles élégantes dans un registre de langue soutenu appartenant à lui seul. Que ce soit via son flow unique ou ses textes originalement ficelés, il apporte un vent frais parmi les chanteurs français actuels dans un style innovant et surprenant!

Son premier album Cure, disponible depuis le 2 mars dernier est à écouter de toute urgence.

Vendredi sur Mer : Une voix colorée pour un esthétisme indéniable

Une voix douce, une production rétro et un style coloré. Voilà comment résumer la dame de la soirée. Légèrement rétro tout en étant paradoxalement dans l’air du temps, Vendredi sur Mer est une jeune femme proposant un éventail de chansons très varié et coloré dans un style Disco Pop.  Son point fort est avant tout la mise en scène. Elle joue ses chansons de façon naturelle et spontanée avec ses petites danses improvisées ou encore ses mimiques directement liées aux textes qu’elle expose. Accompagnée de ses deux danseurs dynamiques et talentueux, elle a apporté une touche de folie au concert tout en centrant sa prestation autour de l’esthétisme de sa performance.

Son album Marée Basse est sorti en 2017.

Ce que je retiens de ces découvertes est donc l’idée que l’intérêt et le goût pour cet art si exceptionnel qu’est la musique est à préserver et à entretenir soigneusement. Ainsi, si la « bonne musique » ne vient pas à nos oreilles, les soirées comme les Curiosités servent justement à aller à sa rencontre et peuvent nous réserver de belles surprises…

 

Yohanna Moussa


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *