À la découverte des mains vertes de la ville rose : Les jardins collectifs toulousains

Nous partons aujourd’hui à la découverte des potagers collectifs, qui n’ont de cesse de pousser au quatre coins de Toulouse depuis maintenant une dizaine d’années. Plusieurs associations et maisons de quartiers font appelles à leurs mairies pour créer des parcelles cultivables à disposition des habitants, permettant aux voisins de se rencontrer et aux mains vertes de cultiver leur passion.

Les jardins et potagers collectifs sont des parcelles de terre cultivables qui sont mis à disposition de tous. Ce sont des associations qui gèrent les jardins partagés et cela permet, même si nous habitons en plein centre ville, de pouvoir se trouver un morceau de campagne et d’air frais dans une forêt de béton.

De nombreuse associations mettent à disposition des potagers collectifs comme Pousse cailloux ou encore le jardin mon plaisir, qui souhaite créer des potagers mais aussi de réel moment à partager autour de la pratique du jardinage mais aussi d’actions citoyennes et écologiques.

Comment ça marche ? Simplement en payant un forfait a l’année nous avons accès au jardin pour cultiver avec le reste de groupe fruits et légumes, qui une fois récoltés sont où partagés entre les jardiniers ou cuisinés sur place pour partager tous ensemble un bon repas.

Le but des associations est de proposer une activité commune qui permet de pouvoir cultiver et se rencontrer. Mais il y a aussi un but de sensibilisation derrière tout ça, sensibilisation écologique, le respect de la terre et le recyclage par exemple.

Une initiative écologique et sociale très intéressante qui permet entre deux immeubles de retrouver un morceau de campagne.

N'hésitez pas à partager ou à nous suivre sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.