Les couleurs de Van Gogh

Les mangeurs de pommes de terre, 1885

Peintre peu reconnu de son vivant, considéré comme un génie un siècle plus tard, Vincent Van Gogh a commencé à peindre « tardivement ». Il a d’abord suivi la tradition familiale : être négociant d’art. Mais il a rapidement été déçu par le commerce de l’art. Il commença à peindre en 1880 à l’âge de 27 ans. Il était même un peintre autodidacte. Ses premiers dessins étaient des copies de scènes peintes par Jean-François Millet. Entre ses premières œuvres et sa mort, Van Gogh nous aura laissé plus de 900 tableaux et 1100 dessins.

Autoportrait, 1887

L’héritage de Van Gogh est immense. Des scènes de rues ou restaurants, des portraits et autoportraits, des paysages, des natures mortes… et de la couleur !  Si ses premiers tableaux étaient peints dans des tons sombres, son arrivée à Paris lui permit de découvrir un nouveau mouvement : l’impressionnisme français. Sa peinture devint alors plus colorée. Et surtout, on ne peut qu’admirer la maîtrise de son art dans chacune de ses œuvres. Toutes ces couleurs assemblées les unes aux autres pour finalement donner une image, pour montrer une explosion de couleurs. Vincent Van Gogh était un peintre Post-impressionniste, pointilliste. Je te laisse deviner pourquoi…

La nuit étoilée, 1889

Au cours de sa courte de carrière de 10 ans, Van Gogh aura développé un style particulier, son style. Aujourd’hui ses œuvres sont connus dans le monde entier. On ne peut pas parler de Van Gogh sans évoquer la fameuse Nuit étoilée. Comment sais-tu que tu es devant une toile de Van Gogh ? Regarde les couleurs, les jaunes vifs, les bleus profonds… Regarde le mouvement des couleurs, des vagues, des traits, des points…

Dans La nuit étoilée, ne vois-tu pas que le tableau prend vie sous tes yeux. Il suffit de se laisser entraîner par la poésie des couleurs. Fais confiance au maître des couleurs. Sous les coups de son pinceaux, même les soleils les plus vifs seront doux à regarder.

Le semeur au soleil couchant, 1888

Célia Vincendeau


Leave a Reply