Qui sont les nouveaux représentants Infocom ?

Le 26 novembre, vous avez eu l’occasion de voter pour vos représentants au Conseil de l’IUT et au Conseil de Département. Savez-vous ce qui se passe durant ces Conseils ? Connaissez-vous vos représentants étudiants ? On vous en dit plus !

Mardi 26 novembre 2019 a eu lieu l’élection des représentants au Conseil de l’IUT. Ce conseil a pour objectif de réunir différentes instances de l’établissement ou du département afin de discuter de la vie éducative. Il s’agit principalement de répondre aux questions des étudiants, professeurs et personnel de l’établissement, de trouver des solutions à des problèmes relevés et d’évaluer le bon fonctionnement de l’établissement. Il permet de regrouper professeurs, personnels et étudiants au sein d’un même Conseil. Les représentants étudiants sont élus par formation, chaque formation a trois représentants. Le premier Conseil de l’IUT arrive bientôt, il aura d’ailleurs lieu le 6 février prochain.

1ère année DUT Infocom

Leena RICHEZ, une des trois représentant(e)s étudiant(e)s des premières années du DUT Info-com explique que cette élection « représente un signe de confiance » de la part des étudiants de première année DUT. « J’ai pas le désir de faire passer mes idées mais plutôt d’être une porte-parole pour l’ensemble des étudiants en Info-Com. Je crois beaucoup en la jeunesse et je veux montrer qu’on peut intervenir dans de nombreuses situations », nous confie-t-elle. Un de ses projets pour le reste de l’année est de pouvoir réunir les étudiants intéressés dans une salle ou un amphi, pour échanger et comprendre des problèmes rencontrés et de développer des solutions de sorte à pouvoir les évoquer durant les prochains Conseils.

2ème année DUT Infocom

Les trois représentantes étudiantes des deuxièmes années de DUT, Marine POMMIER, Celia VINCENDEAU et Fanny GALVEZ se sont exprimées sur ce que ces Conseils représentent et leurs ambitions pour ces derniers. Pour Marine, être représentante des étudiants de deuxième année est « un privilège ». Elle compter ainsi utiliser sa position à l’avenir pour faire remonter les problèmes auxquels les étudiants font face dans leur quotidien comme l’attente pour les micro-ondes le midi. « Le rôle de représentant des étudiants est un rôle de médiation. », nous explique-t-elle. Celia, quant à elle, nous raconte : « cette fonction représente le fait de pouvoir m’engager dans la vie de ma formation et de m’impliquer dans mes études »; après avoir été suppléante l’année dernière, elle souhaite mettre à profit cette expérience et la concrétiser un peu plus cette année. Fanny, troisième représentante des deuxièmes années, parle de confiance : « Avoir été élue, montre que les étudiants me font confiance. Je vais pouvoir faire remonter leurs voix, quand cela sera nécessaire ». Elle trouve intéressant le contact direct avec les professeurs et le personnel pour échanger sur la vie étudiante au sein de l’IUT.

L3 Infocom

Pour terminer, les représentants des troisièmes années de Licence Information-Communication, ont évoqué le fait de pouvoir parler en tant que porte-parole des étudiants et de bien les représenter durant les Conseils. Parmi eux, Mathilde LESTOQUOY, pour qui il est « important de pouvoir apporter des changements et des améliorations à l’IUT ». Après avoir eu des responsabilités similaires au cours de ses dernières années d’études, son expérience lui a montré l’importance de ce rôle : « dans le cadre de ma classe préparatoire, je passais ma semaine complète sur place et j’aurais aimé pouvoir changer des choses qui m’ont rendue l’année très difficile. Mais je n’avais pas ce pouvoir-là. Devenir représentante des élèves faisait partie de mes projets », énonce-t-elle. Concernant les étudiants en Licence 3 Info-com, Mathilde a relevé des sujets qu’elle veut évoquer lors du prochain conseil, l’un d’entre eux concerne le manque de langues dans le cursus : « Je trouve cela assez grave, qu’en tant que filière de communication nous n’ayons qu’une langue pour le premier semestre, puis plus aucune langue. Pour ma part, je suis des cours de langue au CRIL, mais cette solution n’est pas suffisante. Si toute la classe venait à vouloir suivre des cours de langue au CRIL, l’établissement n’aurait pas les moyens de répondre à cette demande. De plus, je pense qu’à notre niveau d’étude, il est important d’être suivi par un même professeur qui peut identifier nos lacunes et nous aider. » La question du bâtiment et des salles de classes a aussi été abordée, « Au début d’année, nous étions plus de 80 étudiants entassés dans une classe où il faisait 40 degrés. Ce ne sont pas de bonnes conditions pour nous, mais également pour les professeurs : comment peuvent-ils se faire entendre de tous ? ».

Bref, des étudiants ambitieux et proches des étudiants, prêts à donner leur opinion pour améliorer notre vie étudiante au sein de l’IUT.

N'hésitez pas à partager ou à nous suivre sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.