Aux débuts d’une guerre contre le CoVid-19, le virus qui a réduit la France au confinement total en pleine crise sanitaire

Depuis ce mardi 17 mars à midi, nous sommes actuellement en “confinement total” pour éviter la propagation du virus Covid-19.

Un virus déjà connu sous d’autres formes

Le Covid-19 vient d’une grande famille infectieuse : celle des coronavirus ou CoV qui déclenche des symptômes partant d’un simple rhume (fièvre, mal de gorge…) à la mort d’un individu. Ce nouveau coronavirus est apparu en décembre 2019 à Wuhan en Chine. Il est qualifié depuis peu de pandémie par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), c’est-à-dire qu’il donne lieu à la propagation accrue et durable d’une maladie infectieuse humaine qui affecte très rapidement toutes les parties du monde, en touchant une population globale. L’épicentre de la pandémie (ou région du monde la plus touchée par cette dernière) est l’Italie, en quarantaine depuis le 9 mars.

En France, des mesures ont été prises par le président de la République Emmanuel MACRON, lundi 16 mars 2020, lors de sa deuxième allocution.

 Il a pris la décision de fermer les restaurants, les bars, les boîtes de nuit, ainsi que tous les lieux étant jugés “non essentiels” à la vie des citoyens, afin d’éviter la propagation du virus. Comme nous le savons, tous les établissements scolaires sont également fermés pour une durée indéterminée: crèches, écoles, collèges, lycées, universités…n’ont pas ordre de réouvrir pour le moment. Une situation compréhensive, au vu de l’évolution très rapide du nombre de patients atteints par le virus : à ce jour, nous comptons plus de 6 630 cas de coronavirus et déjà 148 décès. En Occitanie, ce sont plus de 200 cas touchés par le virus.

Les mesures prises par l’Université Paul Sabatier

En ce qui concerne la filière Information-Communication à l’IUT Ponsan, comme le soutient Jean-Marc Broto, Président de l’université Toulouse III dans un mail envoyé à tous les étudiants concernés, « Afin de garantir la continuité pédagogique, l’établissement va veiller à offrir leurs modules d’enseignement à distance pour permettre aux usagers de suivre leurs formations à distance ». Ainsi, des plateformes numériques vont être mises à disposition des enseignants et des étudiant(e)s afin d’assurer la continuité des cours à distance. Les supports de cours vont être envoyés par les enseignants au fur et à mesure, avec une fréquence qui correspond plus ou moins à l’emploi du temps des étudiants.

Les stages interrompus par cette situation de crise, ne seront pas pénalisés exceptionnellement, et des solutions sont en train d’être mises en place, notamment en privilégiant la continuation des projets tutorés à distance.

Les bibliothèques universitaires sont toutes fermées, mais laissent à disposition des étudiants l’accès à de nombreuses ressources numérique tel que e-book, des articles en ligne et de nombreux autres documents. Pour accéder aux e-books, il suffit de se connecter avec un identifiant universitaire sur Archipel, le catalogue des BU Toulousaines. Si besoin, des bibliothécaires en ligne sont là pour répondre à toutes les questions.

Toutes les informations importantes concernant les cours à distances et les modalités d’évaluation vont être envoyées sur les mails universitaires. Il est conseillé de surveiller sa messagerie minimum une fois par jour.

Enfin, pour limiter la propagation du virus et l’augmentation du nombre de cas infectés, rester chez soi est primordial (sauf première nécessité: faire les courses, aller travailler ou en cas d’urgence médicale) en attendant la réouverture des établissements scolaires.

Please follow and like us: