IL ÉTAIT UNE FOIS… DES AILES ET DES ÉTUDIANTS…

Airexpo est un meeting aérien très particulier. Il prend place près de Toulouse, ville d’aviation. C’est le seul meeting européen entièrement organisé par des étudiants. Bienvenu dans un monde où l’exploit est la règle!
L’équipe des bénévoles
L’équipe des bénévoles

Situé près de Toulouse, et plus précisément de Muret, ville de Clément Ader, l’aérodrome du Lherm est un petit aérodrome de campagne. Perdu entre les champs, il n’est pas très impressionnant. C’est pourtant là, dans un petit bâtiment assez isolé que sont formés les pilotes d’avions par l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile). Tout est silencieux, en ce matin du samedi 20 mai 2017. Mais ce calme apparent ne va pas durer. Déjà, les organisateurs du meeting arrivent suivis par les bénévoles. Et bientôt, les premiers ordres vont fuser, les premiers moteurs vont vrombir avant l’arrivée vers 10 h des visiteurs. Quel est ce meeting, pourquoi est-il si important ? Tant de questions à se poser et qui méritent des réponses.

1. LE MEETING AIREXPO, SON HISTOIRE

Créé en 1987, ce meeting a deux particularités :

  • Seul meeting en Europe entièrement organisé par des étudiants, c’est-à-dire une équipe qui change entièrement chaque année ;
  • Troisième meeting de France par son importance.

Il attire en effet chaque année entre 5 000 et 30 000 visiteurs. Et il attire aussi chaque année les meilleurs avions de France, comme la PAF (Patrouille Acrobatique Française, absente cette année), ou la team Rafale Solo Display, sans oublier les Airbus et ATR (deux constructeurs Toulousains).

” C’est l’occasion pour chacun de se dépasser mais aussi d’apprendre beaucoup.”

(Louis Ebel, président de l’édition 2017)

Ce meeting est organisé par les étudiants en première année à l’ENAC et à SUPAERO à Toulouse. Passionné(e)s d’aviation, ils sont désignés dès la rentrée par l’équipe de l’année précédente. Et ils sont « lâchés » dès octobre. L’équipe se compose d’un bureau, de commissions avions, partenaires, communication et logistique. En tout une quarantaine de personnes issues des deux écoles. Chaque étudiant investit en moyenne 300 heures de son temps pour ce meeting, une expérience inoubliable et rarement renouvelable.

Tecnam P2002-JF de la patrouille YellowTecnam P2002-JF de la patrouille Yellow

Et pour finir sur l’organisation de ce meeting, laissons Louis Ebel, président de l’édition 2017 nous donner ses conseils majeurs pour organiser un tel évènement : “Avant tout constituer un noyau solide avec des personnes motivées. Persévérer car l’organisation de tout événement de grande ampleur nécessite énormément d’énergie. C’est l’occasion pour chacun de se dépasser mais aussi d’apprendre beaucoup.”

2. AIREXPO 2017

Airexpo ce sont des avions, mais avant tout des hommes. Les bénévoles sont tous arrivés quelques heures avant les visiteurs, afin de vérifier que tout allait bien se passer. Les organisateurs leur donne leur position, et tous se dispersent par groupes de trois. Le silence disparait, envahit par le grondement des premiers moteurs d’avions et d’hélicoptères. Les visiteurs ne sont pas encore arrivés que les pilotes tentent de les épater !
10h00 : les premiers visiteurs arrivent, et c’est la cohue. Tous essayent de trouver une place, et les hommes en orange, les bénévoles, les aident. L’organisation est très bien ficelée, et beaucoup de visiteurs s’appuient sur eux. Entre donner des informations et placer des voitures, ils ne savent plus où donner de la tête.

ATR 72-600ATR 72-600

Bientôt la cohue se calme, les visiteurs sont arrivés et le meeting commence. Les présentations en vol se succèdent. L’après-midi commence, avec les présentations des avions de transports notamment, comme l’AIRBUS A350-1000 XWB ou l’ATR 72-600. Le soleil est au rendez-vous, faisant de cette présentation un moment délicieux pour tous. Les patrouilles se succèdent, avec des évolutions magnifiques et exceptionnelles. Finalement on n’attend plus que le clou du spectacle. Mais il tarde. Michel Drucker et Claire Merouze nous partage dans ce temps d’attente, leurs expériences de l’aviation. Les avions se posent, en saluant le public.
Et le bruit assourdissant fait taire toute les voix. C’est le clou du spectacle, le Rafale Solo Display, l’avion de présentation de l’armée, le chasseur polyvalent. Dès les premiers passages, tous ont les yeux rivés vers le ciel. On ne peut s’empêcher de le regarder (et de l’entendre). Il enchaine des passages autour de l’aérodrome, puis après une très belle présentation, reprend la direction de Francazal. C’est un peu la fin du meeting, car les visiteurs commencent petit à petit à partir.

Rafale Solo DisplayRafale Solo Display

Les parkings sont envahis, mais les bénévoles sont là pour réguler la circulation. D’ailleurs, beaucoup de visiteurs les remercient. A l’exemple de ce petit garçon de huit ans déguisé en pilote de Rafale, et qui saluait de manière militaire un des bénévoles. Le meeting s’est réellement terminé à 18h00, et les bénévoles, après un peu de rangement ont mangés dans une ambiance assez familiale.
Si vous n’y êtes jamais allé, je vous conseille de venir l’an prochain pour le visiter, voire y venir comme bénévole, une très bonne expérience pour un étudiant.
© – Crédits photos – Airexpo

Jean-Philippe Roger


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *