FAÎTES VOS ACHATS A PRIX CASSE

L’Essor des épiceries sociales et solidaires ne fait que s’accroître ces dernières années. On en compte une quinzaine rien qu’à Toulouse et ses environs !

Mais qu’est- ce qu’une épicerie sociale et solidaire ?

C’est une aide alimentaire proposée à un public en difficulté économique, se trouvant dans une situation fragilisée ou de précarité. Ces épiceries sont des espaces aménagés en libre-service. On y trouve un choix de produits variés et de qualité, qui ne coûtent presque rien aux usagers. Ces épiceries sont souvent créées par des associations d’entraide ou caritatives.

Qui y a droit ?

Les usagers peuvent y avoir accès en fonction de critères socio-économiques et familiaux (composition du foyer). Leur revenu se situe autour du seuil de pauvreté, mais chaque structure définit ses propres critères d’admission . Le public des épiceries est composé de bénéficiaires des minimas sociaux, de “travailleurs pauvres”, de retraités, de réfugiés, d’intérimaires (travail temporaire). Tous les étudiants y ont droit , sauf s’ils travaillent à temps plein .

Epicerie SocialeEpicerie Sociale

Le prix ?

Le prix des produits représente entre 10 à 30 % des prix du marché. En effet, si vous souhaitez acheter un paquet de céréales à quatre euros en grande surface, il ne vous coûtera plus que 40 centimes !

Partenariats et financements potentiels ?

Les principaux fournisseurs sont les banques alimentaires et les supermarchés ou hypermarchés qui vendent leurs produits invendus.

Quels documents faut-ils apporter ?

Pour notre cause, les étudiants, il faut une justification d’inscription, du logement et une carte d’identité.

Le principe :

Si il y une évolution ou un changement de situation financière, il faut le signaler. En effet, l’épicerie est sociale (aide dans le besoin) mais aussi solidaire. Il faut donc laisser cette aide à ceux qui en ont plus besoin que nous !

Bientôt !

L’AGEMP, représentant les étudiants de l’Académie de Toulouse a comme projet l’AGORAÉ, une épicerie solidaire et lieu d’échange et de convivialité au sein de l’université.

Naomi Ndukwe



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *