Éditorial : Enseignement, santé, transports…Jusqu’où ira le sévice public ?

15h10, E-xpresso a démarré depuis une dizaine de minute et le premier sujet vient d’être lancé : Enseignement, santé, transports… Jusqu’où ira le sévice public ?

Alors, entre deux jingles, des concours photos et de recherches wikipédia, on s’est renseigné sur le sujet. On a regardé le projet de loi de finance de cette année et un chiffre est ressorti : 53,4%. C’est le pourcentage du PIB en 2020 prévu par le projet de loi de finance 2020 porté par Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances. 53,4%, c’est une baisse de presque 2% des dépenses, soit 40 milliards d’euros. Si la baisse des dépenses peut sembler être une bonne chose, qu’en est-il vraiment lorsque les orientations fixées par le Président de la République et le Premier ministre est de récompenser le travail, protéger les plus vulnérables et réduire les impôts des Français.es et des entreprises ? De l’enseignement aux transports, en passant par la santé, on a enquêté sur les mesures qui ont fait polémique ces dernières années afin de voir jusqu’où ira le sévice public.

Aujourd’hui, c’est au minimum 5 articles écrits par vos 5 rédacteurs.rices préférés.es, c’est pas mal de “vous m’entendez ?”, “est-ce que quelqu’un a compris le sujet ?” et de memes de la team pilule rouge (désolée les bleues, vous ratez quelque chose… être pilule rouge, c’est toute une philosophie de vie). 

À travers nos articles, on espère vous faire proposer un point de vue innovant de notre regard d’étudiants.es en Information et Communication en mêlant actualité et sciences humaines et sociales, bonne lecture !

N'hésitez pas à partager ou à nous suivre sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.