Challenge de l’Éloquence : rencontre avec Fiona Fadat

Suite à la demi-finale du Challenge de l’Éloquence le 19 janvier 2021, nous avons pu recueillir les  témoignages de nos 18 finalistes sur leurs ressentis après cette journée d’éloquence. Ils préparent aujourd’hui leurs discours pour la finale qui aura lieu le mardi 9 février après-midi. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter la finaliste Fiona Fadat, actuellement en première année de DUT Information-Communication (option Communication des organisations).

Curios'IUT : Bonjour Fiona, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Fiona Fadat : Je m’appelle Fiona Fadat, j’ai 19 ans et je viens de Aulas, un petit village dans le Gard. En 2019, j’ai obtenu un bac littéraire et je suis actuellement en première année en Information et Communication option Communications des Organisations.

Fiona Fadat, ©Fiona Fadat

C'I : Quel sujet as-tu choisi pour la demi-finale du Challenge de l’Eloquence ? Pourquoi ?

F.F : Pour la demi-finale, j’ai pris le sujet « La France est-elle l’expression du bien-manger ? ». C’est le sujet qui m’attirait le plus et pour lequel j’avais le plus d’inspiration.

C'I : Comment et quand as-tu écrit ton discours ? Comment t’es-tu préparée ?

F.F : Pour écrire mon discours, j’ai d’abord listé les arguments et le dimanche avant la demi-finale, je l’ai rédigé en le lisant à haute voix au fur et à mesure pour ajuster, peaufiner.

Ensuite, je l’ai lu et relu face à mon miroir ou en appel visio avec mes amis.

C'I : Étais-tu stressée ? Comment as-tu vécu ce Challenge ?

F.F : J’étais assez stressée mais le fait de l’avoir répété plein de fois m’a tranquillisée. Vu que toute la préparation et les TP étaient à distance, je pense que ça nous a permis d’être plus à l’aise et préparé pour le faire dans ce contexte. En plus, ça m’a permis de m’entraîner à l’endroit exact où j’allais être lors de mon passage et donc de mieux gérer mon stress.

C'I : Pensais-tu aller en finale ? Ton ressenti ?

F.F : Je ne pensais pas du tout aller en finale, je voulais faire quelque chose de bien mais je ne visais pas la finale. En tous cas, c’est super car ça signifie que j’ai fait du bon travail.

C'I : Tu es motivée pour la finale ? As-tu choisi ton sujet ?

F.F : Maintenant que j’y suis, je vais faire de mon mieux et essayer de tout donner même si je n’ai pas encore choisi mon sujet.

Nous remercions Fiona Fadat pour ses réponses et lui souhaitons bonne chance pour la finale du Challenge de l’Eloquence !  

N'hésitez pas à partager ou à nous suivre sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.